Numéros surtaxés : comment les reconnaître et les différencier ?


Les numéros surtaxés sont des numéros dont l’appel est facturé avec un surcoût. Communément appelés numéros de services à valeur ajoutée, ils sont généralement utilisés par les entreprises souhaitant rentabiliser leur temps de travail.

Comment reconnaitre les numéros surtaxés ?

Les numéros surtaxés regroupent les numéros à 10 chiffres qui débutent par 08 (081XX, 082XX, 089XX) ; les numéros à 4 chiffres qui commencent par 3 ; les numéros à 6 chiffres commencent par 118 ainsi que les numéros à 4 chiffres qui commencent par 10.

Ces numéros correspondent à des numéros de paiement en ligne, de jeux ou s’apparentent à une hotline de société commerciale ou industrielle (service client, SAV, etc.). La facturation se fait hors forfait ou est calculée au prix d’un appel local avec une surtaxe qui est fixée par le fournisseur de services. Depuis le 1er janvier 2010, les appelants vers les numéros surtaxés doivent être informés du prix total de son appel au début de la communication. Après cet avertissement, si l’appel n’est pas coupé alors la surtaxe sera automatiquement appliquée. Si l’appel est coupé avant la fin du message alors la surtaxe ne sera pas effective.

Mieux comprendre le principe des numéros surtaxés

L’utilisation d’un numéro surtaxé permet non seulement à l’entreprise de rentabiliser son temps de travail, mais aussi de générer de bons chiffres d’affaires par le biais d’un service facile à mettre en place, mais qui génère de bons profits.

Le principe est simple, on loue ou on réserve un numéro surtaxé auprès de l’Office fédéral de la communication (OFCOM). À noter qu’il est possible de choisir soi-même son numéro de téléphone, mais ce, dans la limite des numéros disponibles. Dans l’idéal, on retiendra un numéro qui pourra être facilement mémorisé par les futurs clients. Chaque mois, l’opérateur télécom reverse un revenu correspondant au temps de communication passée via les numéros surtaxés.