Les cinq étapes pour créer un site multilingue

0
120
Les cinq étapes pour créer un site multilingue

Certes, concevoir un site multilingue est une étape qui est parfois laborieuse et qui demande beaucoup de temps. Il faut en effet que le projet soit pensé correctement en amont. Afin de mener à bien cette mission, 5 étapes fondamentales doivent être respectées.

Connaître l’audience et choisir les langues du site

La conception d’un site multilingue passe par différentes phases dont la première est celle consistant en l’identification de l’audience. Le concepteur doit d’abord savoir à qui il s’adresse. Ce qui lui permet de comprendre le pourquoi de la mise en place du site multilingue. Sinon, il ne faut pas oublier qu’internet est la base de la stratégie multilingue sur divers réseaux sociaux. Ainsi, avant une communication en différentes langues, il faut que l’audience ait un lieu de référence pour découvrir les prestations proposées par le site.

La rédaction du contenu dans langue principale

Après avoir ciblé l’audience, le tenant du site pourra d’ores et déjà rédiger le contenu dans la langue principale. Si les clients sont répertoriés aux États-Unis et au Canada, il est de rigueur de rédiger des contenus en anglais. Il est important de choisir les mots clés adéquates pour un référencement conforme.

Lorsque le contenu est fin prêt, il sera facile d’avoir accès aux autres contenus dans la langue choisie. Sinon, il est de rigueur d’opter pour un format que les traducteurs appréhendent aisément.

La traduction des contenus dans d’autres langues

Une fois que les textes de la langue principale du site sont prêts, il faut procéder à la traduction du contenu ou alors, il convient de le localiser. Il est nécessaire ici de savoir faire la différence. Effectivement, traduire signifie transposer le contenu en usant d’une autre langue. Par contre, la localisation nécessite une adaptation aux normes en plus de la traduction. Il est capital de tenir compte de la culture de l’audience.

Pour parfaire la traduction, il est recommandé de solliciter une entreprise qui soit professionnelle dans le milieu. En effet, comme les traducteurs sont habiles dans le langage, ils pourront localiser le contenu afin de permettre au concepteur du site de rejoindre son audience.

Usage d’outils pour la création d’un site multilingue

Lorsque le contenu est prêt, le gérant du site s’apprête aussi à mettre son site multilingue en ligne. Pour l’aider, il peut user de diverses solutions proposées à moindre coût. Quoi qu’il en soit, il est de rigueur de se faire épauler d’une personne qui maîtrise les techniques de base du développement web.

Il est par exemple possible de recourir à WordPress qui est un système de gestion de contenu vivement préconisé. Certes, il coûte cher, mais sa mise en place est aisée. Sinon, il est également envisageable d’user de Joomla. Dans sa version 2.5, cet outil permet la gestion de différentes langues depuis l’interface. Qui plus est, cela ne nécessite de télécharger aucun plugin.

L’importance de la révision du site

Il importe de comprendre que réviser le site n’est pas une option. En ayant été au bout des 4 étapes précédentes, le propriétaire du site aura accompli 80% de son travail. Toutefois, les 20% qui restent ne sont pas à négliger. Il est capital de réviser le contenu du site en plus de le tester.

Dans cette optique, il est toujours conseillé de faire faire cette révision à quelqu’un qui comprenne les dissemblances culturelles pour chaque langue choisie. Ainsi, il est primordial de comprendre qu’une seule langue n’est pas comprise de la même manière partout. Au Québec et en France, la population ne comprend pas le français de la même façon.

Cette étape est d’une importance capitale, car il faut s’assurer d’avoir un site multilingue qui cible bien l’audience choisie. Bien sûr, il faut s’attendre à trouver certaines anomalies. Le possesseur du site devra également faire face à divers changements. Pour cela, il lui est conseillé d’user d’un système pour faire le suivi des anomalies logicielles. Encore qu’il convienne de trouver un outil qui réponde aux exigences du tenant du site.

En somme, la mise en place d’un site multilingue est basée sur la bonne connaissance de la cible. Il faut gérer le contenu en amont et mettre en place une solution répondant aux nécessités. En aval, il convient de procéder à la révision du site pour peaufiner le travailler et apporter des corrections si nécessaires.