Avec l’évolution de la technologie, le monde professionnel est en pleine innovation. Parmi les métiers les plus touchés figure le domaine de la comptabilité et le finance.  Ça fait depuis des années que ce domaine a fait rencontre avec l’automatisation. À l’heure actuelle, une technologie plus puissante est en train de franchir le cap de la comptabilité. Cela concerne l’intelligence artificielle (IA). Cette dernière va donner un nouvel élan dans la performance de la compatibilité et finance.

Qu’est-ce que l’intelligence artificielle ?

Dès qu’on entend les deux mots raisonnent dans la tête, on craint au pire. C’est peut être à cause du terme artificiel, jugé comme étant péjoratif dans son premier sens. Mais associé avec le mot intelligence, elle devient plus captivante et sollicite l’intérêt pour en savoir plus.  L’IA est inventée par Marvin Lee Minsky. C’est un ensemble des théories et techniques, capable d’imiter l’intelligence humaine par le biais de l’informatique en utilisant les machines et ordinateurs. L’IA est intégrée à la comptabilité pour faciliter les tâches humaines sur les plans des programmes informatiques et traitement des données.

En quoi l’IA transformera la vie des professionnels du chiffre ?

Plusieurs études sont menées par différentes organisations sur l’impact du progrès technologique et l’IA sur l’avenir du travail. Elles sont presque toutes d’accord que cet impact s’accentue surtout au niveau de la profession comptable. 96 % des comptables pensent que leur profession sera partiellement ou intégralement automatisée d’ici 2022, d’après un rapport sur le  « Future of Accountacy » en Grande Bretagne. Cette transformation est déjà en marche petit à petit. Il est bon à noter que  ladite transformation n’est pas du tout d’une manière négative, comme certains l’imaginent. L’IA est dotée de différentes capacités dont la logique, la résolution de problèmes et, surtout, l’apprentissage : elle apprend au fur et à mesure qu’elle traite les données. Autant dire que le champ d’applications de l’intelligence artificielle est large. Parlons un peu de son application dans le domaine de la comptabilité :

  • L’identification des fournisseurs
  • La réponse automatique des interrogations simples
  • Le classement et transmission des factures
  • L’identification des délais de paiement et le suivi
  • L’alimentation du workflow de validation
  • L’assistance à la détection des fraudes
  • L’aide dans la gestion du cash

En utilisant l’IA dans l’exécution de ces tâches, les pros du chiffre se soulagent un peu. Donc, ils peuvent recentrer leur énergie sur des missions apportant plus de valeur.

Quels sont les avantages de l’IA face à la comptabilité ?

Les entreprises sont très prisées par l’évolution de la technologie et les adopte rapidement pour faciliter les tâches grâce aux programmes informatiques et traitement des données. Une étude mondiale mise en place par le logiciel Sage auprès de 3 000 pros du domaine confirme que :

  • 39 % des experts-comptables très approbateur des progrès technologiques
  • 66 % sont prêts à investir dans l’IA
  • 55 % envisagent de se confier à l’IA

Bien évidement il y a des avantages assez importants pour que les entreprises s’y intéressent.

Gain de temps dans le traitement des données

Un temps perdu équivaut à une somme d’argent perdu. Mais grâce aux programmes informatiques, on peut gagner un maximum de temps pour le traitement des données, peu importe la taille des données à traiter. Et ce le cas avec l’IA grâce au Robotics Process Automation (RPA). La RPA permet d’automatiser les tâches répétitives, telles que la saisie d’informations et la copie de données.

Rapidité et précision des processus de travail

L’intelligence artificielle garantit un travail mesuré dans le temps, voire même dans l’heure, minute et seconde. Malgré cette rapidité, les algorithmes travaillent dans la précision pour assurer un résultat  toujours fiable. Impossible donc de tomber dans les erreurs humaines, qui souvent provoquent les problèmes dans le service.

Collectes des données et écritures comptables

À part la prise en charge des diverses saisies comptable, l’IA gère aussi la collecte et l’écriture. Elle est capable de reconnaitre et de collecter par la suite les factures à partir des boîtes mail professionnelles. Elle s’occupe également des écritures comptables facilement.

Analyse des données

Un véritable atout présenté par l’IA : l’analyse des données de grand volume. En effet, les algorithmes arrivent à analyser dans un temps défini. Puis s’enchainer avec une élaboration des prévisions financières. Cela va surement aider les experts-comptables dans la mise en place des futures stratégies.

Optimisation des missions d’accompagnement des clients

Cette nouvelle technologie offre une belle opportunité au cabinet de compta de renouer les liens avec ses clients, notamment sur le conseil et la proposition de tableaux de bord utiles fournis aux clients. L’optimisation de ces missions peut être vitale dans la réputation du cabinet.

Ces avantages nous permettent de constater à quel point l’IA simplifie et facilite le travail dans une entreprise. L’entreprise peut donc augmenter considérablement le volume de travail, la productivité ainsi que le counseling.

Les limites de l’intelligence artificielle

Même si elle se montre performante, l’IA a ses limites. Elle est limitée au niveau du traitement de données. En fait, l’IA n’a pas encore le pouvoir de conseiller les clients. Il faut toujours faire au recours de l’intelligence humaine pour cette partie. Les comptables possèdent toutes les méthodes nécessaires pour conseiller les clients en fonction de leur situation. Par ailleurs, les travaux effectués doivent toujours passer le contrôle d’un comptable. Il s’agit d’un contrôle qualité. C’est pour vérifier qu’il n’y a pas d’anomalie et que tout est bien traité correctement. Dans le cas contraire, les comptables sont obligés de solutionner les problèmes eux-mêmes. L’intervention humaine reste inévitable. Au  moins, pour maintenir une bonne relation client et surtout dans l’harmonisation du travail.  En bref, il est impossible de remplacer l’intelligence humaine par l’intelligence artificielle.

Terrain d’entente entre les deux ressources

Beaucoup de personnes pensent que l’IA est une menace pour la profession comptable. Cela apparait logique en prenant compte de l’ampleur de ses performances (qui sont susceptibles de s’évoluer). Cependant, les deux ressources aussi bien qu’humaine que digitale conviennent de trouver un terrain d’entente. D’après le Lab 50, un résultat d’observatoire de la CRCC (Chambre régionale des Commissaires aux Comptes) de Paris et l’Ordre des experts-comptables de Paris Ile-de-France, « Comptabilité et intelligence artificielle forment une alliance naturelle ». Cela est expliqué par la distinction de rôle de chaque partie. L’IA fournit les informations précises. Et ces dernières sont exploitées par le comptable afin qu’il puisse diriger les clients avec des décisions stratégiques sans risque.

Tout ce qui est bon à retenir sur l’intelligence artificielle

La question se pose quand même comment l’intelligence artificielle arrive-t-elle  à rendre service à la comptabilité. Pour rappel, il s’agit d’un ensemble des théories et techniques, capable d’imiter l’intelligence humaine par le biais de l’informatique en utilisant les machines et ordinateurs.

Machine Learning

Pour que l’IA puisse activer donc son mode automatisation, elle passe d’abord par un Machine Learning ou l’apprentissage automatique. Cette disons auto apprentissage se fait à partir des données alimentées par les hommes. En prenant comme exemple la gestion des notes de frais. Au lieu de saisir manuellement les frais, il suffit de prendre en photo la facture. Et les données pertinentes sont extraites automatiquement, comme le montant, la TVA, la catégorie de la dépense correspondante, etc. Avec ce Machine Learning, plus elle est appliquée, plus la détection sera optimale. Il est donc qualifié comme une technologie de reconnaissance d’images.

Réseaux neuronaux

Il y a aussi c’est ce qu’on appelle les réseaux neuronaux. Cette technique s’occupe quant à elle d’identifier les écritures comptables à mentionner pour chaque facture. Cela est bien et bel possible grâce  encore au Machine Learning.

L’IA un levier pour la comptabilité

La pratique de l’IA dans le monde de la comptabilité fait preuve d’une promesse pour un avenir meilleur.  La machine libérera l’homme des tâches chronophages sans plus de value. À cela s’ajoute le taux de production signifiant allant de 30 % à 40 %. Cette production est témoignée par le traitement de données de masse en assurant une performance de qualité, plus fiable et zéro risque.

Voici quelques exemples de solution comptable utilisant l’IA

Conciliator Expert : lancé par Dhatim. C’est un logiciel de saisie comptable automatisé à 100%. Saisie des factures et affectation comptable automatique.

Portail collaboratif de Cegid : un logiciel de gestion de la paie ou les factures des clients des cabinets.

smacc GmbH : exploitant notamment les technologies de Machine Learning (l’extraction des données, leur affectation, la vérification et l’entrée en comptabilité).

Fluidly : pour le cash flow concernant la prévision et la gestion. Il combine avec fluidité l’intelligence artificielle et la modélisation financière pour produire une prévision toujours à jour.

Chaque entreprise a ses besoins spécifiques. Vous pouvez ainsi développer votre propre outil selon vos normes et exigences. Le but avec l’IA c’est vraiment de vous simplifier la vie quotidienne en tant que professionnel du chiffre. Certes, d’ici quelques années, l’IA va transformer vraiment le monde de la compta et finances. Mais, elle n’osera pas défier l’intelligence humaine.