Il faut savoir qu’en Afrique comme partout ailleurs, de nombreux secteurs d’activité sont concernés par le développement du numérique. Cependant, lequel de ces domaines un investisseur devrait-il privilégier pour un maximum de rentabilité ?

Investissement numérique : Préférer le domaine de la santé et du bien-être

La santé est un domaine qui est caractérisé par des avancées notables de par son potentiel en termes de dépistage, de prévention, de traitement et d’amélioration des accès aux divers soins. Pour un investisseur, investir en numérique dans ce secteur est une idée de génie. Grâce à l’utilisation des drones à titre d’exemple, les régions enclavées bénéficient de l’envoi de médicaments ou encore de poches de sang. Il sera aussi possible de parachuter des médications ou encore des masques de protection dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19 qui sévit actuellement. Par ailleurs, avec la connexion internet qui gagne de plus en plus de terrain, les patients n’ont plus besoin de parcourir de nombreux kilomètres pour trouver un médecin. En effet, en Afrique comme dans les grands pays développés, il est désormais possible de passer par une consultation à distance pour espérer obtenir un traitement contre une maladie donnée. La distance ne pose plus de problème dans ce cas bien qu’il faudrait encore collaborer avec les compagnies d’électricité pour prévenir les soucis de panne de courant ne permettant pas d’accéder à internet.

Investissement Numérique : Investir dans le secteur de l’éducation

Concernant l’éducation, il s’agit d’un autre secteur pour l’application des NTIC. Au début, ce fut une approche plutôt centrée sur les outils dont la télévision ou encore la radio. Plus tard, les étudiants auront droit à un ordinateur individuel chacun. Cependant, un investisseur ne doit pas en rester là. Effectivement, il pourrait promouvoir les tablettes et les smartphones connectés. Ce sont là des outils digitaux extrêmement utiles pour les études. En effet, avec la connexion, il suffit d’un clic pour permettre à la masse estudiantine de se connecter et de suivre des cours en ligne. Les porteurs de projets pourront alors vendre les appareils connectés, la connexion en plus de développer des applications pour faciliter les études à distance. Par ailleurs, l’Afrique est plus un pays francophone alors que nombre de cours en ligne sont dispensés dans la langue anglaise. Il serait alors bien de prodiguer des tutoriels et des cours en français sur des plateformes payantes. Et pourquoi ne pas penser à des formations diplômantes en ligne ? En plus d’en apprendre plus sur le numérique, les étudiants pourront achever leurs études avec brio. Voilà un investissement qui sera très certainement rentable, encore qu’il faut miser sur des prix abordables pour ne pas rebuter les étudiants.

Quid de l’investissement dans le secteur financier ?

Le développement numérique africain ne porte pas uniquement sur la connectivité et les dispositifs digitaux. Effectivement, le numérique s’étend à d’autres secteurs dont notamment celui de la finance. Les assurances, les bourses ou encore le transfert d’argent sont autant de branches financières qui connaissent des évolutions en numérique. Les banques et les opérateurs de téléphonie mobile s’associent pour permettre les paiements, les retraits et les dépôts d’argent via le mobile banking. Ainsi, en se rendant au supermarché ou au centre commercial, il ne sera plus nécessaire d’apporter du liquide étant donné qu’il est dorénavant possible en Afrique de payer grâce à son téléphone. Les investisseurs peuvent aussi développer des plateformes de e-commerce pour promouvoir la vente en ligne. Ici encore, les paiements en Afrique comme partout ailleurs peuvent se faire grâce au mobile money. Voilà quelques idées d’investissement en numérique sur lesquels les porteurs de projets peuvent miser pour un maximum de rentabilité.

Pour le secteur professionnel

Le numérique n’en reste pas à ces quelques domaines communs et s’étend surtout dans le monde de l’emploi. Pour les réunions par vidéoconférence ou encore pour le travail d’équipe en ligne et à distance, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à avoir besoin d’appareils connectés en plus d’une connexion haut débit. Les applications pour la gestion de la vie d’entreprise au quotidien sont également nombreuses à se développer et certaines sont payantes. Ici encore, ce sont des opportunités que les investisseurs pourront saisir en Afrique pour espérer un retour prompt sur investissement.