Comment choisir son certificat SSL ?

Comment choisir son certificat SSL
Un certificat SSL est un gage de confiance et de sécurité pour les visiteurs d’un site. Ils savent en effet qu’ils peuvent utiliser le site en toute tranquillité sans craindre le vol de données ou l’espionnage. Comme il existe actuellement diverses solutions, il faut arriver à trouver le protocole qui offre le niveau de sécurité le plus élevé. Voici notamment quelques conseils pour bien choisir son certificat SSL.

Le choix du niveau de validation

Le Domain Validation (DV) est le certificat le plus répandu et le moins cher du marché. Pour moins de 50 €/an, l’on bénéficie d’un certificat SSL avec un niveau de sécurité moyenne et de l’intervention d’un administrateur système. Pour un budget de moins de 100 €/an, on peut opter pour le Business Validation (BV) qui assure un certificat relié au nom de domaine. Pour accéder à ce certificat, il faut cependant fournir quelques pièces justificatives concernant l’entreprise. Enfin, pour moins de 500/an, on peut accéder à un haut niveau de sécurité avec l’Extended Validation (EV). Le certificat est relié au nom de domaine de l’entreprise et l’extension de l’authentification est élargie aux documents, etc. solution idéale pour lutter contre le vol de données et l’espionnage, cette solution compte parmi les musts du genre.

La portée et la durée du certificat

Pour ce qui est de la portée du certificat SSL, il faut savoir qu’un seul domaine sera amplement suffisant pour le site web, mais si l’on projette de proposer d’autres services, il faudra compter avec une solution qui propose à la fois un nom de domaine et un sous domaine. Les solutions proposant un multidomaine sont quant à eux, réservées aux grandes entreprises et aux agences web, car leur coût est relativement plus élevé.

Enfin, pour ce qui est de la durée du certificat SSL, la plupart des solutions sont proposées sur une durée de 1 an, mais l’on peut aisément trouver des certificats qui sont valables sur une durée allant de 2 à 3 ans. L’idéal est d’opter pour une solution qui ne sera pas rapidement expirée et qui soit fournie avec une garantie qui assure un recouvrement partiel ou total en cas de défaut ou de sinistre.