Actuellement, l’Afrique connait un boost important grâce à la révolution numérique. Le digital est à l’origine du développement de divers secteurs africains dont l’éducation ou encore la santé. Aussi, le numérique en lui-même est considéré comme un secteur d’avenir dans ce grand continent en plein essor. Comment permet-il aux autres domaines de se développer de ce fait ?

Révolution Numérique : secteur d’avenir pour la santé en Afrique

Il faut comprendre que l’énergie est une des premières sources de développement pour un pays donné. Il s’agit effectivement d’un secteur neutre et attractif pour le pays africain. Effectivement, il ne faut pas oublier que plus du tiers du continent vit encore dans le noir étant donné l’accès inexistant à l’électricité. Pourtant, en Afrique, ce n’est pas la ressource naturelle qui manque. En effet, le soleil y brille beaucoup chaque année. Il permet de produire des énergies renouvelables qui est un des meilleurs facteurs du développement. Aussi, il faut comprendre qu’un investissement dans la distribution d’électricité comme dans sa production permettrait à de nombreuses zones rurales africaines de se désenclaver. Dès lors, nombre de villes ne seraient plus sujettes aux coupures de courant et elles pourront avancer en même temps que le digital.

Ici encore, il importe de comprendre qu’un investissement dans le domaine de la santé permet de sauver la nation entière tout en libérant les africains des contraintes en lien avec les évacuations sanitaires qui doivent se faire en Occident. Cela permettra aussi de développer l’économie du pays. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que l’Afrique ne dispose pas de grands centres hospitaliers. Qui plus est, il n’y a pas assez de personnel médical et les écoles médicales sont rares. Les pays africains sont nombreux à ne pas pouvoir suivre en termes de progression technologique. Aussi, le fait d’investir dans des services médicaux serait à la fois indispensable et rentable.

Ne pas oublier les nouvelles technologies

Après les pays asiatiques, l’Afrique est le second pays à croissance élevée pour le mobile. L’importation y est très importante sur ce continent, car il y a un manque de production en termes de dispositifs numériques et électroniques. Tel est le cas des smartphones ou encore des tablettes. Pourtant, il s’agit là d’une alternative qui sera certainement rentable. Malheureusement, il n’y a pas beaucoup d’écoles africaines qui forment sur les solutions digitales. Ce serait pourtant une idée qui propulsera le numérique – ce secteur d’avenir – en avant. Plus encore, cela pourrait limiter les importations et promouvoir la créativité des jeunes. Dès lors, créer des écoles sur la formation en numérique sera plus que rentable en Afrique. Seul problème, il n’y a pas assez d’investisseurs et de financement.

Miser sur l’agroalimentaire

Selon la Banque Mondiale, l’industrie agroalimentaire africaine est extrêmement valeureuse. Effectivement, en 2030, elle pourrait représenter jusqu’à 1 milliard de milliards de dollars. L’Afrique de l’Ouest sera perçu comme un exportateur important de produits alimentaires. De plus, cette partie du continent détient 60% de terres arables qui ne sont pas encore cultivées. Ce sont des terres fertiles et ensoleillées. Qui plus est, la main d’œuvre disponible est extrêmement importante.

Quid des infrastructures et de l’immobilier ?

En Afrique, de grands espaces sont vacants pour accueillir les projets immobiliers. C’est pourquoi, les nouveaux édifices et les chantiers n’ont de cesse de se multiplier. Le marché de l’immobilier lui-même a une estimation allant à des milliards de dollars. Le pays regorge de grands hôtels ainsi que de bureaux et d’immeubles aménagés. Plus la population s’accroît, plus la demande grandit. Le pays a aussi besoin de construire des routes, des ponts et d’autres infrastructures dans le secteur du génie civil.

Révolution numérique : Internet, télécommunication et éducation

Sur le continent africain, ce n’est pas les services de télécommunication qui sont inexistants. Cependant, ils demeurent insuffisants en termes de nombre. Pourtant, la population ne cesse de croître alors que les tarifs proposés par les entreprises qui monopolisent ces prestations sont assez importants. Un investissement dans ces domaines serait une clé permettant de résoudre ces problèmes. Cela impacterait positivement sur l’éducation également. Les élèves pourraient se connecter depuis leur tablette pour une éducation de qualité. Ce qui aidera le pays à se développer. En somme, le numérique est réellement un secteur d’avenir pour l’Afrique.