Le numérique et l’écologie sont souvent considérées comme deux concepts contradictoires, voire incompatibles. Pour cause, bon nombre d’infrastructures et d’équipements numériques sont à l’origine d’émissions GES et de pollution de la planète. Pourtant, la préservation de l’environnement ne saurait se faire sans des moyens numériques. Au vu des diverses actions et projets écologiques, de nouvelles solutions numériques ont été développées.

Des infrastructures « Green »

Pour répondre aux exigences de préservation de l’environnement, des équipements écolos ont été élaborés. Ces derniers répondent aux normes de faible impact environnemental. Ils respectent les standards en matière d’éthique et de durabilité. Parmi ces machines, on retrouve celles certifiées EPEAT et Energy Star (basse consommation d’énergie), ceux qui sont peu énergivores, sobres et intégrant des réseaux intelligents de gestion d’énergie. On cite aussi les équipements avec les labels de « réparabilité » et de durabilité.

Un système d’information toujours disponible

Les solutions destinées à la mise à disponibilité permanente du système d’information sont multiples dont la mise en cluster de serveur, le PRA (Plan de Reprise d’Activité), le PCA (Plan de Continuité d’Activité), et les sauvegardes à distance.

Une virtualisation des serveurs

Cette solution permet d’héberger de multiples équipements sur un même serveur (ou deux par nécessité de redondance et de disponibilité). Ainsi, une démarche éco-intelligente est instaurée via une optimisation du nombre de postes de travail déployés.

Une gestion des données

Une solution Green IT portée sur la gestion des données consiste à sécuriser la mémoire du système d’information. Elle contribue aussi à la sauvegarder (dans le but d’une éventuelle restauration). Parmi les solutions disponibles, on retrouve l’usage de NAS (Network Attached Storage), l’externalisation des sauvegardes de données, le PRA et le PCA.

Une gestion de l’énergie

Afin de limiter le gaspillage inutile d’énergie, des solutions de gestion des ressources comme le Power Manager ont été développées.

Une éco-conception des sites Web

La création de sites internet peut se faire avec une énergie verte. Pour cela, il suffit d’utiliser un hébergeur « vert ».

L’usage de moteurs de recherche écologiques

Certains moteurs de recherches Web arborent une politique verte. Ils accordent une importance particulière à leur neutralité carbone. Parmi ceux-ci, on a Ecosia, Ecogine, Lilo, etc. Ces derniers sont généralement tournés vers la reforestation.