Grace aux évolutions technologiques, le monde de l’assurance connaît un bouleversement. Il ne peut plus rester un secteur sclérosé et doit faire face à l’arrivée de la technologie numérique. Les enjeux du digital dans le domaine de l’assurance sont énormes. Une compagnie d’assurance peut–elle encore se passer de la digitalisation ? La résistance au full digital se fait encore sentir.

LE PASSAGE AU DIGITAL EST INÉVITABLE POUR UNE COMPAGNIE D’ASSURANCE

Le client se trouve au cœur de toute innovation. La transformation digitale dans le secteur de l’assurance naît de l’évolution des attentes des assurés. Une bonne stratégie digitale d’assurance s’impose. Un service en ligne de traitement en temps réel des demandes des assurés devient un défi majeur de tous les assureurs.

La stratégie du multicanal gagne une place dans le secteur afin de renforcer l’interactivité avec les clients potentiels, un atout principal de la digitalisation de l’assurance. Relation client, lancement d’un nouveau produit d’assurance, le « multicanal » rassemble tous les différents canaux de contacts possibles avec les clients potentiels. Une maîtrise des canaux de contact s’avère indispensable.

À part la souscription à distance et la déclaration de sinistre en ligne, un site d’assurance doit exploiter d’autres leviers comme le référencement naturel, les réseaux sociaux, une stratégie de marketing digitale pertinente.

La data offre aussi des atouts financiers. Susceptibles d’augmenter le chiffre d’affaires de la société, les données pourront bien faire l’objet d’autres usages tels que l’optimisation des comptes et l’évaluation des risques outre les avantages sur le plan technique. Afin de rester le plus longtemps sur le marché ou en ouvrir d’autres, la mise en place d’une data stratégie est incontournable. Un pratique marketing traditionnel ne suffit plus. L’arrivée des outils plus performants et plus précis ouvre la porte aux nombreuses opportunités. À titre d’illustration, le traitement et l’analyse des données permettent de trouver facilement les profils cibles. Les assureurs ont ainsi la possibilité d’adapter leurs offres aux clients et aux futurs assurés. Des offres personnalisées sont fournies grâce au Big data permettant une analyse plus fine des comportements des clients.

Parlons de la technologie des données qui évolue à un rythme fulgurant. La gestion des données des clients requiert la maîtrise de nombreux outils indispensables à l’analyse, stockage des informations. Il en est ainsi des différents logiciels marketing. Le Big data et l’intelligence artificielle, ces nouvelles technologiques affectent grandement le domaine de l’assurance. À titre d’illustration, les comparateurs d’assurance en ligne se servent d’une base de données afin de proposer des offres adéquates aux clients. Les consommateurs ont besoin d’un accès plus rapide et sécurisé à une couverture d’assurance, une souscription immédiate à une offre, l’utilisation des objets connectés surtout dans le domaine de l’assurance automobile.

DIGITALISATION D’UNE COMPAGNIE D’ASSURANCE : CONCURRENCE OBLIGE

De nouvelles menaces pèsent sur les acteurs de l’assurance. Le marché de l’InsurTech géré principalement par les start-ups américaines et chinoises est en train de faire parler de lui. Ces start-ups veulent mettre fin à la rigidité de l’assurance. Avec des offres d’assurance totalement digitalisées, une relation client plus performant basé sur les avancées numériques et l’analyse du Big data, la plus grande révolution du monde de l’assurance. Les acteurs historiques sont dans l’obligation de rattraper les retards par rapport à ces jeunes pousses qui attirent les investisseurs. Un grand risque pour les assureurs. Si le secteur ne se digitalise pas au plus vite, il abandonne une part de marché au profit des « insurtech ».

Les comparateurs d’assurance sont en plein essor. On y trouve les meilleurs contrats, des outils qui obligent les assureurs à améliorer leur offre. Ceux qui travaillent avec impartialité et transparence gagnent facilement la confiance des clients. Ces sites qui publient régulièrement des conseils et des actualités autour de l’assurance.

DIGITALISATION D’UNE COMPAGNIE D’ASSURANCE : LES EXIGENCES RÉGLEMENTAIRES 

La dernière question cruciale est la conformité aux règles de traitement des données. Les compagnies d’assurance doivent prévoir un budget plus conséquent pour répondre aux nouvelles exigences réglementaires. La protection des données des assurés, la gestion des risques des sociétés d’assurance, aucun acteur n’est épargné au respect de la réglementation. Cependant, l’absence de réglementation régissant les insurtech apporte une longueur d’avance pour ces start-ups digitales sur le marché.
Cependant, des nouvelles législations tendent à rendre plus facile la transformation digitale. Un cadre juridique qui accélère le passage au digital des sociétés d’assurance.

La plupart des données concernant les assurés considérées comme des données sensibles. De grandes compagnies d’assurance décident de mettre en œuvre un processus d’externalisation concernant la production des contrats et gestion des sinistres. Les risques d’utilisation des données des assurés à des fins frauduleuses augmentent de plus en plus.

Le transfert des informations au prestataire doit avoir un cadre juridique bien précis afin de prévoir les dégâts causés par la manipulation surtout des données sensibles. Ces dernières rassemblent les informations sur l’état de santé, la situation familiale, patrimoniale et professionnelle de l’assuré. Le responsable de traitement des données correspond ici à la compagnie d’assurance, qui devra respecter les règles juridiques en la matière et doit faire preuve de vigilance dans le choix du prestataire. Des mesures de sécurité renforcées devront être mises en place. Les critères de choix de l’hébergeur requièrent plus d’attention vis-à-vis des règles en vigueur. Au minimum, il faut prévoir un encadrement contractuel afin d’obtenir des garanties de la part du prestataire.