Redaction professionelle

Redaction professionelle

« Rédiger c’est écrire, quiconque qui sait écrire peut alors se prétendre comme rédacteur. Par ailleurs, en ce moment on peut remarquer que la qualité de l’expression écrite a tellement baissé alors que beaucoup de rédacteurs sont des universitaires. La question suivante se pose alors : comment professionnaliser l’acte de rédiger ?

L’écriture est si exigeante qu’elle réclame une certaine aptitude et compétence de la part du rédacteur. En effet, à la différence du langage oral, tenir une plume ou taper sur le clavier d’un ordinateur est un acte nécessitant une compétence linguistique incontournable. La rédaction professionnelle doit être plus originale dans les vocabulaires, les paramètres grammaticaux et typologiques que dans le choix des mots à structurer. En plus de tout cela, rédiger ce n’est pas tout simplement écrire tout ce qui passe par la tête. Il est alors pratiquement très impératif de savoir organiser nos idées avant de les structurer. Par ailleurs, l’écriture est un art cependant, un maximum de créativité et de passion est alors à conquérir.

Savoir se mettre à la place du lecteur est aussi important puisque c’est ce dernier qui est le « juge suprême » de « l’œuvre de Shakespeare ». Pour ce faire, au lieu de se poser la question : « Est-ce que le lecteur va comprendre ce que je vais écrire ?» le rédacteur devra penser autrement : « Est-ce que le lecteur a besoin de ce que je vais écrire ? » … Ecrire ou rédiger un texte n’est pas si évident qu’on le pense. Tout le monde peut écrire mais ce n’est pas toute écriture qui peut être écrite par tout le monde. En d’autres termes, pour avoir une rédaction « vraiment professionnelle » le rédacteur doit alors se spécialiser dans un domaine.
«