À l’heure où le développement de la technologie s’accélère à grande vitesse, même les hébergeurs web « passent au vert ». Pour proposer des hébergements web performants et de grande qualité, les hébergeurs vont devoir consommer plus d’énergie.  Ce qui augmentera leur empreinte carbone. Ceci étant, on peut toujours envisager le recours aux hébergeurs écoresponsables.

En quoi se définit un hébergeur web écoresponsable ?

Avant d’énumérer ces fameux géants de l’hébergement web écoresponsable, sachez que même si la création d’un site web ne contribue pas directement au changement climatique, votre empreinte carbone restera toujours importante et reste alors une menace pour la planète. L’énergie est sans doute le moteur de développement d’un hébergement web. On l’utilise pour alimenter par exemple les unités de refroidissement, les serveurs, mais aussi pour la fabrication de matériel.

Un hébergeur écolo est soucieux de l’environnement en utilisant moins de machines pour économiser en énergie. Il doit savoir optimiser sa vitesse de chargement ainsi que son code. Pour ce qui est du matériel, on tient compte du mode de fonctionnement des disques durs en se tournant vers des modèles à semi-conducteur et non rotatifs. L’objectif des hébergeurs verts est donc de réduire la consommation en électricité et non de s’en priver totalement.

Hébergeurs écoresponsables : mais qui sont-ils ?

Nombreuses sont les sociétés qui s’engagent dans une démarche écologique en adoptant plusieurs actions pour réduire leurs impacts environnementaux. En somme, on peut en citer quelques-uns les plus populaires comme Infomaniak, 1&1 IONOS, Hostpapa, GreenGeeks et A2 Hosting. En utilisant leur service, vous contribuerez aussi à la préservation de la planète. D’ailleurs, un tel engagement doit être respecté pour le bien de chacun et pour sensibiliser les créateurs de sites web à se tourner de plus en plus vers des hébergements web écologiques.

D’autre part, entre les différents types d’hébergement web, l’hébergement partagé est le plus écologique de tous étant donné que toutes les ressources du serveur sont exploitées par plusieurs sites alors qu’en version dédiée, celles-ci ne seront utilisées que sur un seul site. Certains hébergeurs adoptent par exemple des systèmes de dédommagement des émissions de carbone en utilisant des énergies renouvelables, le recyclage, la gestion des déchets ou bien un mode de refroidissement par air extérieur. Tandis que d’autres mettent en priorité l’usage des serveurs moins énergivores. Certaines n’utilisent pas non plus de climatisation et mettent en priorité l’échange thermique naturel du bâtiment et l’achat de crédits d’énergie verte. En bref, que vous soyez un hébergeur ou un client bénéficiaire, autant s’engager dans cette démarche pour réduire les émissions de carbone et adopter un nouveau mode de consommation énergétique.