Des catastrophes naturelles d’une monstrueuse ampleur d’ici 2040, c’est comme cela que l’ONU évalue la portée du réchauffement climatique sur la planète. Et les rapports sur les impacts terribles des hausses de températures générés par ce phénomène se multiplient. Dès lors, les discussions sur les dispositions à prendre pour préserver l’environnement se font nombreuses entre les grandes nations.

Si certains pays en sont encore à la mise en place d’une stratégie écologique, d’autres cheminent depuis longtemps sur la voie du « vert ». Ces derniers peuvent être identifiés avec le Good Country Index de Simon Anholt (conseiller politique britannique indépendant). Cet outil permet de classer les pays en fonction de leurs impacts environnementaux. Pour ce qui est du top 5 des pays les plus respectueux de l’écologie, voici la dernière classification en date (2019).

N°1 La Norvège est le pays le plus respectueux de l’écologie

Ce pays scandinave prévoit d’atteindre son objectif « zéro carbone » d’ici 2030. Parmi les mesures qu’il a prises récemment : l’autorisation d’employer les fonds souverains pour promouvoir les énergies renouvelables, le rachat des déchets de la Suède pour produire du courant électrique, la fin des forages pétroliers, et l’adoption de taxe pollution.

N°2 La Suisse

L’OFEV (Office fédéral de l’environnement) estime que l’empreinte écologique des Suisses a diminué de 19 % en 20 ans. Des efforts non négligeables malgré le fait que ses émissions GES par habitant sont supérieures à la moyenne européenne.

N°3 Le Portugal

Ce pays européen gagne la palme des meilleurs consommateurs d’électricité « vert ». 53 % de son énergie proviennent de ressources renouvelables : éoliennes, solaires, centrales hydroélectriques. Aussi, il peut se féliciter pour son large réseau de stations de recharge de véhicules électriques.

N°4 La Slovénie

Pour se démarquer, cet Etat d’Europe Centrale a misé sur l’éco-tourisme. En 2016, le gouvernement local a créé le label « Slovenia green », attribuable aux établissements hôteliers écologiques. Et en 2018, le pays fut désigné « destination la plus écolo » de la planète. Sa capitale, Ljubljana, a reçu le titre de « Capitale verte de l’Europe » de l’UE en 2016. Un mérite valu pour son centre-ville réaménagé de sorte à prioriser les déplacements à pied et à vélo.

N°5 La Chypre

Cette contrée méditerranéenne a mis en place un programme de recyclage en 2007 pour faire face aux raz-de-marée de déchets apportés par ses afflux touristiques.  Ce projet a aidé à résorber son retard d’antan dans le secteur.