La transition numérique Green permet de préserver l’environnement et surtout de contribuer au développement durable. Nombre d’entreprises se trouvent en principe en difficultés en raison de nombreux défis que demande ce geste écologique.  Pourquoi se mettre au vert est si problématique ? Quelles sont les raisons qui bloquent l’accomplissement de cette transition numérique Green ?

Engagement de tous les éléments du personnel

L’impact écologique d’une entreprise ne découle uniquement de ses émissions directes de gaz à effet de serre. L’envoi de mail, la recherche sur internet, la consultation de contenus vidéo lourds font actuellement partie des sources de pollution. L’envoi d’un courriel électronique avec des pièces jointes de 1Mo peut effectivement émettre 19 grammes de CO2. Selon l’étude du chercheur M. Wissner-Gros de Harvard, une requête sur Google génère 7 grammes de CO2.

Vu ces bilans cauchemardesques, les dirigeants de l’entreprise devront mobiliser leur personnel pour adopter des gestes écologiques. Une initiative prioritaire qui risque probablement d’affecter leur chiffre d’affaires.

Cout de l’investissement pour devenir Green

La transition énergétique facilite la réalisation d’une bonne transition écologique. En Europe, le cout annuel de cette transition énergétique vaut 120 milliards d’euros. Le basculement vers l’énergie verte, la construction de bâtiments basse consommation, l’utilisation de produits recyclables et moins polluants… Ces efforts nécessitent la mobilisation d’un capital assez important.

Complexité de certaines procédures de transition écologique

Pour réussir dans l’univers de la concurrence, une entreprise s’efforce d’utiliser des matériels informatiques performants et des machines dernier cri. Elle opte notamment pour de puissantes mémoires de stockage de données, des objets connectés smart en termes de chargement et de consommation de batterie, de puissants logiciels en ligne… Viennent ensuite les nouveaux changements apportés par la transition numérique verte.

Plus on utilise d’espace mémoire pour ses données plus on pollue, plus on lance des requêtes et regarde des vidéos sur internet plus la quantité de CO2 émise sera importante. Certaines entreprises voire toutes se trouvent inquiètes face à cette situation. Comment utiliser alors le numérique au profit de l’environnement ? Pour lire la suite de l’article envoyez un mail à partenariat@rosemees.com.