Île paradisiaque, Maurice est aussi un pays où les affaires pourront bien marcher à condition de respecter les directives imposées par l’État et de s’armer de patience. Si vous souhaitez créer une entreprise qu’elle soit locale ou offshore, quel que soit votre domaine d’activités, l’île a déjà mis en place des cadres protectrices pour que votre investissement soit profitable autant pour vous que pour le pays. Zoom sur les points à considérer pour réussir votre investissement.

S’informer sur les opportunités d’investissement à l’île Maurice

Vous enfoncez tête baissée sans vous informer peut être fatale. Et combien d’investisseurs ont été déçus par leur « voyage » sur l’île une fois confronté à la réalité. Pour éviter de rater l’expérience en affaires à Maurice, il faut savoir situer le pays. En clair, le gouvernement a établi plus de protection dans les secteurs qui lui sont bénéfiques, et ce, pour des raisons liées à son emplacement géographique et à sa position stratégique (carrefour de l’Afrique, l’Asie et l’Océanie). Ainsi, l’Île Maurice offre de belles opportunités aux investisseurs qui se tournent vers :

  • l’industrie manufacturière : secteur représentant 11,8 % du PIB ;
  • l’agro-alimentaire : un secteur qui représente 3,3 % du PIB ;
  • la logistique et la distribution : des secteurs qui profitent des avantages du Port franc de l’île ;
  • les énergies renouvelables : les énergies océaniques sont très prometteuses ;
  • l’immobilier et l’hôtellerie : Maurice est un pays touristique (près de 1,4 million d’arrivées en 2018 selon le  Statistics Mauritius) ;
  • les Smart Cities : un nouveau secteur qui a le vent en poupe ;
  • la Biotechnologie rouge : une branche de la science en plein développement ;
  • l’éducation : l’île est en train de devenir un carrefour de formation de par sa situation géographique. Plusieurs avantages appuient l’attractivité de l’île sur ce secteur : facilité d’obtention du visa étudiant, gratuité du transport des étudiants, modernisation des infrastructures…

Ou encore

  • les services financiers : l’objectif de ce secteur est de représenter pour 2030, 15 % du PIB. Les efforts dans ce sens sont donc sérieux.

Bon à savoir

Lorsque vous souhaitez investir à l’Île Maurice, sachez qu’il est préférable pour vous d’être présent sur les lieux. Ceci implique la demande d’un permis de séjour. Pour l’obtention du permis spécial investisseur, vous devez respecter certaines conditions :

  • votre activité doit générer un chiffre d’affaires annuel de plus de 4 millions de roupies ;
  • votre investissement initial doit représenter l’équivalent de 100 000 USD.