Recrutement d’un Growth Hacker

0
47
entête-digitalmarketing-rosemees

Recrutement d’un Growth Hacker

Les métiers liés au secteur du marketing sont diversifiés. Le Growth Hacker en est un, qui a été mis en avant par Sean Ellis en 2010. Il a ensuite été vulgarisé par Andrew Chen. C’est à partir de ce moment que ce métier a connu sa popularité dans plusieurs pays. De nombreux critères sont à considérer pour être recruté dans ce poste. 

Le Growth Hacker et ses missions

Un Growth Hacker est un technicien expert en stratégies digitales. Ses missions se focalisent généralement sur le webmarketing

L’optimisation SEO

L’optimisation SEO fait partie de la mission principale d’un Growth Hacker. Il est amené à améliorer la visibilité d’un site web sur les moteurs de recherche, grâce à son expertise dans le domaine du référencement

L’analyse du trafic web

Son savoir-faire dans l’analyse du trafic permet d’établir un suivi en fonction de l’activité principale d’un site web.

Pour réussir, ce technicien met en place un tracking de liens adapté aux outils web comme Google Analytics.

Le développement web 

Puisque le Growth Hacker est polyvalent, il se charge aussi du développement web, de la création d’un site web et de son intégration

Il bénéficie de ses expériences en marketing digital. 

La récupération de données et statistiques web 

Le système « Hacks » est une technique informatique basée sur la récupération et l’utilisation des données sur internet, à savoir les e-mails et les réseaux sociaux. 

Un programme automatique appelé GH se charge de ces récupérations de données. 

La publicité en ligne

Faire la publicité en ligne est une autre mission d’un Growth Hacker.

Ses outils de ciblage et de récupération de données assurent une grande précision sur la réalisation d’une publicité en ligne. Sachez que ce spécialiste collabore souvent avec des régies, des services d’affiliation et des annonceurs web, afin d’accentuer le « reach » de son activité sur le web.

Interaction sur les réseaux sociaux (SMO) 

Les réseaux sociaux constituent un moyen de communication et un des champ d’action d’un Growth Hacker. Ils permettent de créer une e-réputation au système de partages et à la communauté de followers. 

Sur ce, un investissement s’impose pour obtenir de meilleurs résultats. 

Communication via l’e-mailing

La maîtrise de l’e-mailing est incontournable pour cet expert en marketing. L’e-mailing se remarque grâce à sa performance. D’ailleurs, il est protégé par des règlements juridiques.

Cet outil facilite la communication et la fidélisation des adhérents. 

Compétences et profils requis pour être un Growth Hacker

D’abord, un Growth Hacker doit être autodidacte et disposer d’une large compétence

Un niveau d’étude post-bac à bac+5 est demandé pour se faire recruter par les entreprises spécialisées. 

Quant à ses compétences, il doit être avant tout passionné par le web, puisque sa fonction se tourne autour de ce domaine. Le Growth Hacker doit alors se doter d’une connaissance approfondie à l’utilisation des outils web, logiciels, …. 

Ainsi, une parfaite connaissance en référencement web, programmation informatique, gestion de projets, communication digitale, réseaux sociaux, montage vidéo, photographie est recommandée par les recruteurs.

Bref, un Growth Hacker est un génie du web qui combine créativité, originalité et polyvalence.