Île paradisiaque au carrefour de l’Afrique, l’Europe, l’Asie et l’Océanie, Maurice possède une économie dynamique boostée par un contexte politique favorable. Pour les investisseurs étrangers, le gouvernement mauricien s’est chargé d’instaurer plusieurs programmes pour faciliter la croissance et l’investissement, quel que soit le secteur d’activité. Dans le secteur du numérique, les chances d’investissement sont énormes.

Ile Maurice possède un cadre légal sécuritaire, transparent et simplifié

Les autorités de l’île ont pris soin de mettre en place un environnement propice aux affaires et aux investissements. Pour créer une entreprise à Maurice, les démarches ont été simplifiées. Dans la moyenne, 3 jours ouvrés suffisent pour établir une société. Les promoteurs ont aussi l’opportunité de s’adresser directement à un organisme national, le Board of Investment. C’est un mandataire du gouvernement en charge de promouvoir et de faciliter les investissements dans le pays. Par ailleurs, il joue un rôle d’assistant auprès des investisseurs tout au long de leur développement.

Une politique fiscale attrayante

L’île est réputée pour son environnement fiscal favorable aux investissements. Ainsi, contrairement au modèle français, la fiscalité à Maurice prévoit que très peu de prélèvement. On n’y trouvera donc pas des impôts fonciers ni des impôts sur la fortune. Pas d’impôts sur les plus-values et encore moins sur les dividendes. L’impôt sur le revenu est le seul en vigueur et il est à taux unique de 15 %, valable pour les nationaux comme pour les non-résidents. Une certaine liberté est aussi accordée à la circulation monétaire. Les dividendes et les profits peuvent être rapatriés sans aucune restriction. Pour autant, l’entreprise étrangère doit respecter certaines conditions pour pouvoir bénéficier de cette fiscalité avantageuse.

Politique d’accompagnement des PME et des start-up

Plusieurs PME et start-up viennent tisser l’économie mauricienne, car elles sont confiantes et se sentent rassurées par les initiatives gouvernementales. En effet, le pays ambitionne de se projeter au premier plan en tant que plateforme pour les start-up. Il n’hésite pas à investir sérieusement dans la Recherche et le Développement comme c’est le cas avec le lancement du National Innovation Framework. Pour promouvoir le développement des projets innovants, le gouvernement établit des programmes incitatifs afin que le secteur privé soutienne financièrement la mise en place de hubs.

Ile Maurice – Un pays résolument ancré dans le vert

À travers le Programme national d’efficacité énergétique, l’île Maurice a déjà un pied d’avance en ce qui concerne la sensibilisation des entreprises à réaliser des économies sur la facture d’énergie. Plusieurs établissements ont déjà obtenu des subventions permettant d’effectuer des audits énergétiques et de suivre des formations en management d’énergie.