L’État mauricien a favorisé depuis quelques années la culture entrepreneuriale, ce qui a conduit à l’instauration de règlements à visée profitable aux entrepreneurs aussi bien nationaux qu’étrangers. Le pays est donc devenu une plateforme d’investissements où règnent une économie et une politique stable. Le meilleur moment d’y investir est sans aucun doute maintenant !

Profiter du moment lorsque la fiscalité est encore avantageuse

Le gouvernement tient à encourager l’investissement sous toutes ses formes à travers une imposition allégée et parfois inexistante. C’est ainsi que les sociétés ne seront pas imposées sur les dividendes et les plus-values. Libres à elles de rapatrier les capitaux, dividendes et bénéfices. À la douane, les marchandises importées à travers le port franc peuvent passer sans l’acquittement des droits de douane. Seront imposés à un taux de 15 %, les revenus personnels et les bénéfices des sociétés. Bien évidemment, pour que l’investisseur ayant misé sur la création d’entreprise puisse bénéficier de ces avantages, la notion de résidence fiscale reste en application.

Investir à l’île Maurice : Profiter du soutien du BOI

Contrairement à l’investissement immobilier, les autres possibilités de mises de fonds ne nécessitent pas vraiment un moment « propice ». Se lancer dans les affaires est possible à tout instant, du moment qu’on se fasse accompagner par un connaisseur. C’est alors que le gouvernement mauricien a mis à la disposition des entrepreneurs un organisme expert chargé d’accompagner le développement du pays, mais aussi d’aider et d’orienter les investisseurs étrangers dans leur projet. Il s’agit du Board of Investment ou BOI. Le centre d’affaires est disposé à conseiller les porteurs de projet sur les différentes possibilités d’investissement sur l’île, sur les secteurs qui rapportent ou sur les partenaires locaux de confiance. Le BOI peut aussi mettre en relation, à l’occasion d’une visite ou d’une rencontre, les investisseurs et les potentiels collaborateurs locaux.

Investir à l’île Maurice : Profiter de son dynamisme engagé

L’île Maurice ne dort pas, elle est toujours en quête d’amélioration, que ce soit au niveau juridique qu’infrastructurel. Après la mise en place du « Companies Act » en 2001, puis du Business Facilitation Act en 2006, le gouvernement souhaite encore offrir aux investisseurs un environnement sain et un accès facile en instaurant la nouvelle Business Facilitation Act de 2017. Avec les nouvelles dispositions, les entrepreneurs peuvent créer leurs entreprises en moins de 2 heures, et ce, en ligne ! On notera également la révision des plans de permis de séjour et de résidence.