Projet de Chatbot – Nos conseils

0
53
Qu'est-ce qu'un chatbot IA ?

Projet de Chatbot – Nos conseils

Les chatbots sont de plus en plus présents sur la toile. En effet, bon nombre de sociétés ont recours à cette technologie afin d’augmenter la qualité de leurs relations avec leurs clients. Ce concept, encore futuriste il y a quelques années, prends place petit à petit dans notre vie de tous les jours et beaucoup de personnes ont déjà eu, sans s’en rendre compte, une conversation avec une « machine ». Mais bien que l’intelligence artificielle soit presque imperceptible, cela reste artificiel et cela ne peut remplacer l’intelligence humaine. De ce fait, lorsqu’une société souhaite mettre en place un chatbot, il reste quelques limites à ne pas dépasser et donc, quelques règles ou conseils à respecter.

Des étapes intelligentes à suivre

Il faut d’abord rester conscient que cette technologie n’a pas la possibilité de traiter plusieurs sujets en même temps, donc, la première chose est de bien définir le but à atteindre et de concentrer la construction du bot sur un cas d’utilisation bien spécifique. Il ne faut pas non plus vouloir remplacer l’être humain. Le chabot doit être considéré comme un chabot, comme une aide intelligente à la clientèle, mais qui a des limites et qui ne pourra jamais être aussi performant qu’un être humain. Donc, savoir exactement définir et connaître les limites des sujets traités par la machine est essentiel.

Lorsque les objectifs du chabot sont clairement établis, il faut commencer à hiérarchiser toutes les différentes catégories de sujets traités. C’est à dire, savoir définir l’accueil, les différentes orientations possibles et ainsi créer une sorte d’arbre dont le tronc sert d’accueil et rend la dispersion des sujets vers plusieurs branches. Pour chaque sujet, il faut définir les besoins des utilisateurs. Il faut imaginer comment il va formuler ses demandes, comment il va faire ses recherches et bien sûr, quels seront les mots les plus souvent utilisés.

Une dimension plus humaine

Une fois que les plans sont établis, il faut considérer le fait que le but n’est pas de leurrer l’interlocuteur, mais bien de permettre au client qui converse avec le bot d’être satisfait par les réponses qu’il reçoit. C’est aussi une marque de respect vis-à-vis du client. On n’essaye pas de lui faire croire quelque chose d’impossible. Se rendre compte dès le départ que la conversation est virtuelle attise la complicité ou la curiosité du client, alors qu’essayer de le tromper le vexera lorsqu’il découvrira qu’il parle à une machine. Donc, n’hésitez pas à faire une présentation honnête et agréable qui mettra le client à l’aise dès le départ. Un « bonjour, vous êtes en communication avec Olga, une assistante virtuelle qui est là pour vous aider dans vos démarches » donne envie d’être ouvert à la suite.

Une dernière étape dans les choix de la conception d’un chatbot est bien évidemment la voix et le ton qui seront utilisés par la machine. Aujourd’hui, la palette des voix disponibles est énorme ainsi que le ton de la voix choisie, ce qui permet de rendre les communications vraiment agréables. Sachez choisir une voix qui correspond au sujet traité, pas trop mielleuse ni trop dure. Prenez le temps de trouver la bonne voix et le bon ton. Vos clients n’en seront que plus ravis.