Profiter de l’industrie linguistique, une stratégie gagnante


Depuis quelques années, le monde de l’industrie linguistique a beaucoup évolué. C’est surtout grâce à l’apparition des nouvelles technologies de l’informatique et de la communication. Les traducteurs et les traductrices ne se séparent plus de leur ordinateur dans l’exécution de leurs métiers. Il faut avouer que les avancées technologiques ont été bénéfiques dans le secteur de la traduction. À travers les réseaux sociaux, Internet et les sites web, les gens arrivent à communiquer de plus en plus entre eux. Toutefois, la communication est plus plaisante lorsqu’il n’y a pas de problème de compréhension. C’est pour cette raison que les sites doivent être accessibles en plusieurs langues différentes.

Les outils de traduction automatique

L’arrivée des dispositifs de traduction automatique a été un vrai succès auprès des entreprises. Le système permet de comprendre un texte en langue étrangère en un temps record. Nous faisons un gain de temps immense du fait que nous n’avons plus à feuilleter le dictionnaire plusieurs fois pour interpréter le contenu. Toutefois, le principe n’est pas très apprécié par la communauté des traducteurs. Leurs raisons sont compréhensibles du fait qu’ils risquent de perdre leur emploi. La traduction automatique se présente comme une concurrence difficile à battre.

Les manœuvres adoptées par les professionnels

Même si la traduction automatique s’améliore de plus en plus, il est clair que la qualité est encore mise en cause. Les résultats ne sont pas fiables. Parfois, le document source et le sens des phrases ne sont pas respectés. De la même manière, les orthographes, la syntaxe et les tournures de phrase ne sont pas honorés correctement. C’est un atout pour les traducteurs puisqu’ils sont capables de réaliser des traductions perfectionnées. Par ailleurs, ils peuvent compter sur les outils de traduction automatique ou encore les reconnaissances vocales pour accélérer le travail. Ils doivent juste mettre en avant l’aspect humain de la traduction.