Les pratiques d’un Crowdfunding

Les pratiques d’un Crowdfunding
Le Crowdfunding, également appelé « financement participatif », est un nouveau concept qui réinvente le système bancaire.

Depuis quelques années, l’on entend parler de Crowdfunding et ce, au sein d’entreprises, d’associations ou de particuliers et qui désigne une cagnotte solidaire, un moyen de récolter des fonds dont le principe consiste à réunir le maximum de personnes qui investissent un petit montant. Un Crowdfunding est devenu donc un outil qui permet à une communauté de se mobiliser autour d’une initiative.

Trois grandes formes de Crowdfunding sont mises en exergue actuellement à l’instar de dons, avec ou sans contrepartie, de prêt et d’investissement. C’est un système qui offre aux projets une aide à imaginer leurs campagnes de financement. C’est également un phénomène qui a connu une grande ampleur : Si en 2015, les fonds collectés arrivent à 167 millions d’euros, ce chiffre a carrément doublé en 2017 pour atteindre les 336 millions d’euros.

L’arrivée du Crowdfunding a permis de développer et de multiplier rapidement les plateformes, qui sont difficilement atteignables avec le modèle économique indépendant pour être rentable. Elle a également ouvert la voie au projet de société. En effet, dès lors qu’un projet a une viabilité économique, il peut prétendre au Crowdfunding sachant que la véritable sélection se fait par le public, qui exprime ses envies, ses besoins et ses goûts.