Les plus et les moins du système de numéro géographique.

Notion d’un numéro géographique

Le début d’un numéro téléphonique, notamment le second chiffre, comporte une indication géographique de celui qui le dispose. Le numéro est toujours composé de 10 chiffres et selon la zone géographique de la personne, elle commence soit par 01 ou 02 ou 03 ou 04 ou 05. Ces nombres correspondent aux zones de numérotation élémentaire. Un numéro géographique est également appelé numéro téléphonique fixe ou numéros locaux.

Les plus d’un numéro géographique

Il faut d’abord prendre en compte que le numéro géographique ou numéro local est un numéro fictif et qui pourrait être utilisé partout où l’on est. Ce numéro permet d’avoir une relation de proximité avec sa clientèle et ses différents interlocuteurs. Par ailleurs, il est tout à fait possible de choisir soi-même son numéro. Rattachée à une région précise, il convient parfaitement aux entreprises exerçant une activité régionale ou locale. Le mode tarifaire présente un avantage appréciable surtout pour l’appelé. En effet, étant donné que ce n’est pas des numéros spéciaux, il n’y a pas de surtaxe à payer. Par ailleurs, le mode de tarification appliquée correspond à celui d’un téléphone fixe local. Il permet également d’analyser les différents appels entrants de différentes sources. L’existence d’un numéro local favorise, d’une certaine façon la prospection car les clients potentiels qui se situent dans la zone n’hésiteront pas à prendre contact.

Les moins d’un numéro géographique

Comme toute chose, le numéro géographique présente également quelques inconvénients. Il peut parfois s’avérer plus coûteux pour celui qui appelle. En effet même si le coût est partagé entre les deux interlocuteurs, le montant que l’appelant devra payer est plus cher car cela dépendra de sa zone géographique et aussi de son opérateur. D’autre part, en cas de prospection nationale, l’image peut être limitée.