Quels sont les numéros de téléphone surtaxés ?


On entend souvent parler de numéros surtaxés et non surtaxés, mais il n’est pas toujours aisé de les reconnaitre ni de les différencier. Comment distinguer un numéro surtaxé d’un numéro non surtaxé ? Quels sont les numéros de téléphone surtaxés ? Nos réponses en quelques lignes.

Comment reconnaitre les numéros surtaxés ?

Un numéro surtaxé est un numéro dont l’appel est assorti d’un surcoût. Trois types de numéros sont généralement surtaxés à savoir les numéros qui commencent par le 118 ; les numéros à 10 chiffres qui commencent par 08 et les numéros courts, composés de 4 à 5 chiffres, qui commencent par le 3 ou le 10.

Comme il n’est pas aisé de reconnaitre les numéros surtaxés, l’Arcep (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes) a décidé de classer les numéros par des codes couleurs, facilitant ainsi la mémorisation des numéros spéciaux. Ainsi, depuis 1er octobre 2015, la couleur verte a été attribuée aux appels gratuits (0800 à 0805) ; la couleur grise a été attribuée aux appels facturés au tarif local (0806 à 0809) et la couleur violette est attribuée aux appels avec une tarification surtaxée (081XX, 082XX, 089XX).

Quid de la tarification des numéros surtaxés ?

La tarification d’un appel peut être facturée de manière forfaitaire ou calculée en fonction de la durée de l’appel. Pour un appel vers un numéro 081X, il faudra payer 6 centimes d’euros la minute, ou 15 centimes d’euros l’appel. Pour un appel vers un numéro 082X, il faudra payer 20 centimes d’euro par minute, ou 50 centimes d’euros l’appel. Enfin, pour un appel vers un numéro en 089X, il faudra payer 80 centimes d’euros par minute ou 3 euros l’appel.

Il convient de rappeler que depuis le 1er janvier 2010, toute personne qui appelle des numéros surtaxés doit être informée au début de la communication du prix qui lui sera facturé pour l’appel. De cette manière, si la personne a composé par erreur le numéro alors il peut raccrocher avant que l’appel lui soit facturé.