Les techniques de traduction automatique

Les techniques de traduction automatique

Etant donné que la technologie s’évolue depuis une décennie, la traduction en jouit la conséquence car elle peut se faire par ordinateur. Elle comprend plusieurs étapes, à savoir l’analyse approfondie de la structure du texte source. Il sera décomposé en nombreux éléments traduisibles et l’ordinateur donnera un nouveau texte ayant le même sens mais dans la langue cible.

Cette technologie est efficace seulement pour les textes sources très cohérents. En outre, il est impossible de traduire un texte par le biais d’un ordinateur s’il n’est pas compréhensible par cet outil. Cela signifie que le texte ne doit pas avoir des ambiguïtés, et que les vocabulaires utilisés doivent être inclus dans le dictionnaire installé dans la machine.

Cette technique permet aux traducteurs de gagner plus de temps pour la relecture, pourtant ils doivent faire beaucoup d’attention en l’utilisant. Parfois, elle est la plus utilisée pour la traduction des documents techniques très spécifiques, tels que les bulletins météorologiques, dont les textes et termes sont très limités et très choisis. Alors, elle est fiable en étape de pré-traduction, car les traducteurs doivent ensuite dépenser autant d’heures pour la relecture et la révision totale du texte cible. En outre, la liste des mots inclus dans le dictionnaire de l’ordinateur est très limitée. En conséquence, l’utilisation de la traduction automatique est restreinte.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *