L’Internet et les outils technologiques affectent l’environnement. Ils sont responsables d’environ 2 % des émissions de gaz à effet aggravant la pollution. Si le tri sélectif des ordures ménagères limite les impacts environnementaux au quotidien, vous pouvez réduire l’impact environnemental du secteur numérique de votre agence web. Pour y parvenir, vous devez déterminer les sources de pollution.

Pollution numérique du fait des outils technologiques

Pour réduire l’impact du numérique sur l’écologie, vous devez commencer par caractériser les différentes sources de pollution.

  1. L’usage d’équipements numériques

Les outils numériques sont en principe alimentés par une quantité colossale d’énergie non renouvelable. Ces équipements sont très énergivores et ne fonctionnent qu’en étant branchés à d’importantes installations électriques. Plus encore, ils doivent être conditionnés à des températures déterminées. Ces matériels numériques sont généralement conçus avec des éléments non recyclables. Ils vont être jetés et enfouis dans les déchetteries lorsque leur réparation n’est plus possible.

  1. Des logiciels utilisés en continu

Dans une agence web, les appareils numériques utilisés sont diversifiés. Elle peut être équipée de Smartphones, d’ordinateurs, de box et de différents autres objets connectés permettant à l’équipe de mener à bien leur mission. Ces outils numériques exigent souvent l’utilisation d’applications et de logiciels qui doivent rester actifs à tout moment. Les faire fonctionner accroit la consommation électrique de l’agence.

Pollution numérique causée par les opérateurs du Web

Le digital pollue. C’est un fait avéré. Seulement, cette pollution ne résulte pas uniquement de la conception de matériels numériques, mais aussi de leur usage par les utilisateurs du Web.

  1. Une consommation croissante d’équipements informatiques

Le développement d’Internet et de nouvelles technologies de communication accroit le nombre de consommateurs dans le secteur du numérique. Ce phénomène entraine un basculement vers les appareils connectés et une multiplication des périphériques dans la vie de tous les jours. Une situation qui conduit à la conception de nouveaux équipements de plus en plus sophistiqués. Par exemple, l’engouement des utilisateurs pour les Smartphones a entrainé la fabrication de puces et capteurs.

  1. La recherche d’informations sur la toile

Les informations numériques sont traduites en données. Elles forment un ensemble de maillons d’une chaîne et ont une valeur industrielle. Elles sont recherchées, collectées, communiquées et partagées via l’Internet pour améliorer l’efficacité opérationnelle dans le secteur industriel. Sur Internet, cette situation entraine la saturation du trafic des données du fait des utilisateurs connectés.