Les quatre erreurs à éviter

Les quatre erreurs à éviter

La propre définition du terme « adaptation du texte papier au web » est mettre en ligne un texte papier, sans faire du copier-coller et sans utiliser un fichier PDF téléchargeable. Ce travail comprend plusieurs étapes de traitements surtout sur le plan typographique, le style, l’illustration, l’interactivité et la structure.

Parlons d’abord des quatre pièges à éviter, dont le copier-coller. Ceci consiste à insérer de a à z dans une page web, le contenu entier d’un document papier. Ce type d’erreur empêche la prise en compte de l’ergonomie de l’édition.

La deuxième erreur à éviter consiste à l’utilisation des fichiers au format PDF, qui n’est pas convivial sur la plan ergonomie éditoriale. Pourtant, c’est moins cher si l’on parle de production, et elle donne de bon résultat d’impression.

Il faut aussi éviter de faire une navigation séquentielle en tenant compte du découpage hypertexte page par page correspondant largement au texte papier. Elle ne convient pas correctement à la page web et commence à disparaître du site web.

C’est pareil pour la mise en ligne des documents scannés, c’est-à-dire le fichier devient numérisé, ce qui rend sa lisibilité très difficile, médiocre si on peut le dire.

Pour une meilleure adaptation d’un contenu au web, ces erreurs sont strictement à éviter et il faut profiter au maximum les richesses emballées dans le média internet pour enrichir vos textes. Il faut donner beaucoup d’attention aux moteurs de recherche sachant que l’Internet comprend des règles spécifiques d’écriture et les internautes ont leur propre habitude de lecture.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *