Les Chatbots remplacent le formulaire de contact

0
42

Les Chatbots remplacent le formulaire de contact

S’aventurer sur Internet est devenu presque un réflexe ou une habitude pour beaucoup de personnes. Et même pour un oui ou pour un non, l’homme moderne ouvre son moteur de recherche et vérifie pour être sûr. Tout va très vite et les infos sont fournies dans l’immédiat. C’est un peu moins vrai lorsqu’il doit se rendre sur un site en particulier qui lui demande de s’inscrire pour pouvoir lui fournir le renseignement demandé. Il ouvre le site, il voit la loupe, il inscrit sa recherche, et… S’ouvre « LE formulaire ». Aïe !

Donc, puisque le but est d’obtenir une réponse, le remplissage dudit formulaire commence : nom, prénom, adresse (en détails) et le code postal ne rentre pas dans la case prévue. Un second essai est fait et la page se rafraîchit… Il faut tout recommencer ! Qui n’a pas encore vécu cela ? La plupart des gens qui sont confrontés à ces désagréments quittent le site et cherchent ailleurs.

Une nouvelle technologie en vogue

De nombreuses sociétés se sont rendu compte de ce problème et depuis quelques années, elles mettent en place une alternative qui n’a pas l’air de déplaire aux internautes, le chatbot. Convivial de par son objectif de base, il permet à l’utilisateur d’avoir une interface active ou même proactive en face de lui, au lieu d’un formulaire froid et long à remplir. En effet le chatbot est conçu pour faire vivre à chacun l’encodage de ses données personnelles. Donc, à la place d’avoir une page de cases vides devant soi, il y a un écran, vivant, agréable qui pose des questions au fur et à mesure que l’utilisateur répond. Apparemment, le succès se vérifie et de plus en plus de formulaires sont remplacés par cette nouvelle technologie.

Le chatbot est un atout majeur dans le contact qu’ont les sociétés avec leurs clients. Il est évident que c’est plus agréable et moins stressant de répondre à une question à la fois, dont la réponse est traitée directement par son interlocuteur, que d’avoir devant soi une multitude de cases blanches à remplir. De plus, lorsqu’un détail ne convient pas, l’interlocuteur demande poliment de corriger ce détail, alors qu’avant, il fallait recommencer à écrire toutes les cases du formulaire.

La parole est à la défense ! Diront les convaincus qu’un bon formulaire ne peut être remplacé. Et pourtant, il reste peu d’arguments pour défendre ce tant redouté questionnaire devant cette nouvelle technologie. Le chatbot est un outil merveilleux et l’avenir lui est assuré, car il apporte un réel plus pour le client qui, dorénavant, se retrouve devant son écran avec un système communiquant en temps réel, l’orientant directement dans un programme interactionnel et progressif, et lui permettant de transmettre ses coordonnées, ses données personnelles et plein d’autres renseignements, sans que cela lui paraisse une corvée ou un défit. Le contact est fait directement, il ne faut plus attendre quelques jours pour avoir une réponse. Aujourd’hui, le client reçoit un « merci de nous avoir contacté » dans la seconde qui suit la dernière frappe sur le clavier.