Le métier de community manager

community manager

Faire connaitre son entreprise par le biais des communautés en lignes, les réseaux sociaux et autres plateforme de discussion sur le net, développer la présence de la marque dont il représente en respectant les règles de bonne conduite de communication, telles sont les missions que doit s’occuper un community manager. Effectivement, pour qu’une association ou une marque puisse s’élargir et gagner en notoriété dans le secteur du webmarketing, il ne suffit plus de s’occuper de la présence de la marque sur le site marchand. L’intervention du community manager s’impose afin qu’il puisse mettre en place une politique de communication efficace en interagissant directement avec les utilisateurs dans les réseaux sociaux.

Les missions du community manager

Etant principalement responsable de la communication au sein de l’entreprise, le community manager se doit d’élaborer une stratégie adéquate en vue d’animer les communautés dans lesquelles s’inscrivent les politiques marketings de la société. De ce fait, il encadre, anime et oriente les conversations des utilisateurs dans les réseaux sociaux en s’assurant du respect des règles établies et en tenant compte des besoins des membres. Il développera ainsi des relations avec le grand public pour faciliter la mise en place de ses objectifs et maintenir la notoriété de la marque qu’il représente.

Ce qu’il faut avoir pour devenir community manager

Les savoir-faire du community manager sont multiples. Non seulement, il doit être en mesure de comprendre les interactions humaines dans le flux de discussions en cours, mais l’influence de sa politique de management pour attirer l’attention des nouveaux membres dispose aussi de son importance capitale pour faire valoir la présence de la marque. En dehors de ces principaux atouts, il doit aussi être détenteur d’autres qualités professionnelles, très utiles dans le domaine du management d’entreprise, à savoir, la curiosité, le goût pour l’investigation, une très forte  capacité d’adaptation, un bon sens d’écoute , un goût prononcé du contact humain, et une très bonne capacité d’analyse et de synthèse.

                Pour une entreprise, les publicités dans le webmarketing ne suffisent donc plus pour maintenir la notoriété de la marque. Une stratégie de communication s’impose et doit être assimilée par un professionnel qui dispose de certains atouts spécifiques dans le management des relations humaines. Ainsi, le community manager travaille principalement sur l’encadrement des discussions générées par les utilisateurs dans les réseaux sociaux et s’engage à maintenir l’importance que jouent ses savoir-faire afin de développer la présence de l’organisation dont il se fait le porte-parole.