Le growth hacking définition

0
15
marketing_rosemees

Le growth hacking définition

Chaque entreprise ayant pour objectif de grandir en affaires se doit de trouver des stratégies de marketing efficaces. Maintenant que tout est digitalisé, une bonne maîtrise des techniques en vogue basées sur le numérique est donc devenue indispensable. C’est la raison pour laquelle il est important de comprendre ce que veut dire l’expression « growth hacking » qui est, d’ailleurs, actuellement très tendance, ne serait-ce que dans le domaine du marketing. 

Un ensemble de techniques et de stratégies marketing

Sans aucun doute, growth hacking est un terme anglais composé de deux mots : « growth » qui signifie « croissance » et « hacking » qui veut dire « piratage » ou « utiliser par effraction ». En français, littéralement, le terme équivalent est « piratage de croissance » qui désigne un ensemble de techniques en marketing digital. En effet, ce sont d’abord des techniques ainsi que des stratégies pour une croissance forte des entreprises ne mobilisant que peu de ressources. Ce fut, auparavant, un terme utilisé pour désigner des astuces de marketing que les start-ups de l’économie digitale ont inventé. Rendue populaire par un responsable de dropbox, l’expression est actuellement associée à chaque entreprise ayant connu une croissance exponentielle de son chiffre d’affaires. Il s’agit alors de stratégies informatiques très efficaces et qui permettent à l’entreprise d’obtenir les meilleurs résultats marketing à un coût profusément faible. 

Le growth hacking est également un état d’esprit

Le growth hacking, souvent illustré en anglais par AARRR ou « Acquisition Activation,  Rétention, Referral et Revenu », est également un état d’esprit. En effet, ce ne sont pas des techniques toutes faites, prêtes à l’emploi.  Le hacking informatique requiert une réflexion et une création innovante. Cette dernière doit venir automatiquement quand l’entreprise a peu de ressources, mais souhaite impérativement accroître son chiffre d’affaires. Etant donné que ce sont des pratiques dont l’objectif est, avant tout, d’accéder à tous les moyens possibles pour que les affaires grandissent, l’imagination est, de ce fait, une base fondamentale de sa performance. Dans le growth hacking, la peur de l’échec est une faiblesse. Les mots clés sont donc « innovation », « expérimentation » et « apprentissage après l’échec ». S’attendre à des résultats insatisfaisants est, en conséquence, incontournable, étant donné que les stratégies ne marchent pas forcément à tous les coups. D’après La Fabrique du net, le growth hacking consiste en un état d’esprit pour générer la croissance à tout prix.

Comment mettre en place le growth hacking au sein de votre entreprise ?

Sans vouloir trop exagérer, les techniques de growth hacking ne sont pas faciles à mettre en pratique. Néanmoins, en commençant par une bonne base, votre entreprise pourra connaître une croissance assez rapide. Commencez par comprendre vos cibles afin de pouvoir personnaliser votre offre aux besoins spécifiques de chaque utilisateur. Ensuite, osez franchir la ligne jaune pour accélérer votre croissance. Les démarches de la start-up AirBnB en sont un bon exemple. Grâce à son innovation, l’enseigne a réussi à complètement transformer le business de la location touristique. Les techniques de la firme consiste notamment à acquérir de jour en jour le plus d’audiences possible, et ce, par n’importe quel moyen.