Pas tout à fait prête, la technologie WebRTC poursuit sa route vers une utilisation opérationnelle. Courant 2018, plusieurs phases de tests ont été entreprises sur les différents navigateurs et les développeurs travaillent d’arrache-pied pour venir à bout de la performance de la communication en temps réel. Toutefois, on note déjà une belle avancée de la technologie grâce à la prise en charge complète de WebRTC par les navigateurs. Mais quels outils paraîtront donc plus faciles à manier pour une communication P2P ou multipartites ?

Le VP9, le codec vidéo d’approche ?

Si le VP8 est le format de compression de vidéo créé et utilisé par Google, ce dernier pense remplacer ce codec par le VP9. S’il requiert plus de puissance, ce nouveau format produit toutefois une meilleure qualité d’image avec le même débit. Le navigateur a déjà finalisé l’introduction du VP9 dans son implémentation WebRTC. Il est ici à noter que le concurrent potentiel du VP9 est le nouveau venu H.265, successeur du H.264 lancé par l’entreprise MPEG-LA. Pour ce qui est du VP8, on tient à signaler qu’il est déjà présent dans les implémentations des navigateurs comme Opera, Firefox et sous Android.

Cependant, depuis la création de l’Alliance for Open Media ou AOM, il semble que les éditeurs de navigateurs se ruent vers une uniformisation du codec vidéo en travaillant sur le codec AV1. L’avenir du VP9 reste donc incertain vu qu’il est seulement disponible sur Chrome et Firefox.

Unified Plan : outil de signalisation de sources multimédias en devenir

Il faut un outil de signalisation de plusieurs sources multimédias pour pouvoir envoyer une vidéo avec le partage d’écran ou acheminer des flux de média vers les utilisateurs. Au début du projet WebRTC, le fameux « Plan B » a été la proposition préliminaire de l’IETF. Pris en charge par Google, ce plan va être remplacé par « Unified Plan ». Pourquoi ? En voici la raison.

Avec le plan B, une ligne « m = » de SDP (Session Description Protocol) est utilisée respectivement pour la vidéo et l’audio. S’il y a un envoi ou une réception de plusieurs pistes multimédia du même type, elles seront toutes répertoriées dans la même section « m = ». Ce qui n’est pas le cas avec l’Unified Plan. Pour plusieurs pistes média envoyés seront créées plusieurs sections « m = ». Déjà pris en charge par Firefox, le plan unifié sera jusqu’ici appliqué par défaut en attendant la fin de la transition.