Huawei peut-il survivre sans Google ?
Le récent décret pris par l’administration Trump le 19 mai 2019 dernier a placé sur liste noire la marque chinoise Huawei et, par conséquent, sa petite sœur Honor. Désormais, les entreprises américaines dont Google, son principal partenaire commercial, mais aussi Intel, Qualcomm et Broadcom ont interdiction formelle de commercer avec le constructeur chinois.

Dans le même temps, Huawei a été privé de sa licence sur le système d’exploitation Android. Si la situation actuelle perdure, les générations futures de Smartphones Huawei ne bénéficieront plus d’aucun service Google, comme le Play store, ni des nombreuses applications comme Gmail, Google Maps, YouTube ou encore Facebook. Et comme aucune alternative viable à Android n’existe pour l’heure, Huawei se trouve dans une situation bien fâcheuse.

Quand on sait que Huawei est le deuxième constructeur mondial de téléphones après Samsung et devant Apple, on se doute que cette décision du gouvernement américain aura des répercussions sur l’e-commerce et le trafic internet.

Les impacts de la décision américaine sur l’e-commerce

Le retrait de la licence Android et toutes les conséquences qui s’ensuivent constituent un coup dur pour le constructeur chinois. Ce dernier pourrait voir ses chiffres en e-commerce totalement s’effondrer. En effet, les habitués de la marque chinoise pourraient avoir une plus grande réticence à acquérir l’un de ses modèles actuels mais surtout futurs, comme Huawei Mate X, mais aussi ceux de sa marque sœur Honor, notamment Honor 20 et Honor 20 Pro.

Au deuxième trimestre 2018, Huawei détenait 15,8% des parts sur le marché des Smartphone, a vendu 6 millions de Huawei P20 dans le monde et 54 millions de Smartphones en tout entre avril et juin 2018. Des millions de consommateurs sont donc concernés par la décision du gouvernement américain et mais aussi des millions d’utilisateurs d’Android. Tous peuvent ainsi craindre de se retrouver avec un téléphone aux fonctionnalités limitées à cause des applications qui n’y fonctionneront plus.

Enfin, si la marque ne parvenait pas à se relever après cette décision, sa disparition aurait pour conséquence de redistribuer les parts de marché, notamment du marché du e-commerce, en faveur de ses principaux concurrents comme Samsung, Apple et Xiaomi.

Les impacts de Huawei sans Google sur le trafic internet

Comme il s’agit d’une nouvelle plutôt inattendue pour la majorité des consommateurs de la marque Huawei, on peut s’attendre à ce que celle-ci ait comme conséquence une hausse du trafic internet en direction des sites spécialisés sur les actualités numériques comme frandroid.com ainsi que des moteurs de recherche qui ne manqueront certainement pas de suivre ce dossier brûlant.

D’ailleurs, on peut s’attendre à de nombreux rebondissements, notamment parce que Google soutiendrait Huawei pour que le gouvernement de Trump revienne sur sa décision. Tout utilisateur de Smartphone Huawei a donc intérêt à rester connecté pour savoir s’il doit changer ou non son modèle de Smartphone Huawei dans un avenir proche. Affaire à suivre…