Les finalités d’une transition numérique

Les finalités d’une transition numérique
L’explosion exponentielle des capacités de stockage et de traitement à laquelle s’associe la baisse des prix a largement contribué à la diffusion de la microinformatique et d’internet auprès de milliards de personnes concernant la transition numérique. Une vraie révolution qui touche davantage de secteurs comme l’industrie, la logistique, l’automobile ainsi que l’environnement domestique.

Le Big Data constitue également une autre grande rupture où le coût de traitement de l’information a été divisé par 70 000 en 15 ans. La capacité de stockage des données associée à la puissance des algorithmes garantit une grande agilité à travers les outils d’analyse et l’intelligence artificielle. Il s’agit désormais de révéler, prédire et réagir dans un système dynamique où certains acteurs économiques offrent des services gratuits à forte valeur ajoutée dont la base est l’intelligence artificielle, le correcteur d’orthographe en est un exemple parfait de transition numérique.

Le développement des plateformes a également offert un très haut niveau de transparence dans l’entreprise où les systèmes d’information deviennent agiles, et les services tels que l’instant messaging, le partage de projet et analytics offerts en créant un nouveau modèle d’organisation. Ces nouveaux principes de management permettent de réintroduire la prise de risque, l’innovation et l’agilité dans le but d’interagir avec les utilisateurs par l’intermédiaire de la data pour comprendre l’usage des services et améliorer les offres proposées pour la transition. Le monde connecté induit des cycles d’innovation de plus en plus rapides et rapprochés que l’entreprise se doit de tout penser pour l’utilisateur, le comprendre et lui proposer un service adapté, complet et à forte valeur ajoutée.