Délocaliser son community management

« Le community management est encore un concept très mal connu dans le monde professionnel parce qu’il a récemment apparu avec le développement de l’internet. Pour toute entreprise, la délocalisation est une autre option à entreprendre pour la politique de fidélisation de sa clientèle.

L’obligation de prospecter de nouveaux clients engendre de nouvelles stratégies d’entreprise. En économie, la délocalisation est utilisée par les grandes firmes multinationales qui a pour objectif de chercher un environnement juridique et plus favorable en matière de fiscalité, réglementation de travail mais aussi pour trouver un coût de production plus rentable. Cependant, la délocalisation de son community management est l’un des meilleurs systèmes à adopter. En effet, c’est le community management qui implique la présence permanente d’une entreprise dans le monde de l’internet par le biais de son propre image, marque et prestige sur le web et sa présence sur les différents sites internet.

Le principal but de la délocalisation du community management est de développer la marque et l’image de l’entreprise avec sa clientèle par l’intermédiaire d’une relation permanente à tarif avantageux. C’est cela! La délocalisation est surtout une stratégie qui se joue sur les coûts. La réalisation de délocalisation de son community management paraît donc comme une stratégie d’entreprise très appropriée pour avoir d’excellents résultats avec coût réduit. Cette fonction peut être attribuer à un employer d’entreprise ou à un individu indépendant spécialisé dans le domaine du marketing ou journalisme puisqu’un community manager a pour objectif de maintenir un atmosphère favorable pour une communauté d’internaute en utilisant des outils de gestion et des plateformes de conversation sur le web: blog, facebook chat, Twitter… Mais cette option nécessite une restructuration des ressources de l’entreprise et implique ainsi une création de nouvelle entité en interne.
 »