Cybercop le chatbot

0
30

Cybercop le chatbot

Savez-vous qu’actuellement aux Etats-Unis, les chatbots intègrent les services de police ? En effet, l’Intelligence Artificielle qui alimente ces robots n’a pas de limite. S’ils sont spécifiquement utilisés à des besoins commerciaux, aujourd’hui, ils sont adoptés par les départements de sécurité publique. Tout comme pour un site e-commerce, les chatbots policiers utilisent l’Intelligence Artificielle pour simuler une conversation humaine. De nombreux commissariats de police ont témoigné de l’importance de cet outil, non seulement au niveau des services d’information et les autres services, mais aussi auprès des citoyens. Explication !

L’intelligence artificielle au service de la police 

Bien que l’intelligence artificielle soit nouvelle dans le secteur des nouvelles technologies, de plus en plus de chatbots en sont munis. En effet, leur rôle ne se limite plus à répondre aux questions que se posent les visiteurs. Ils peuvent désormais être utilisés dans le processus de recrutement tout comme dans la gestion des ressources humaines et la correspondance avec autrui. 

Comme il est important de préciser que les policiers ont de nombreux dossiers à traiter au quotidien, les chatbots améliorent leur efficacité sans augmenter les coûts, ni alourdir leur charge de travail. Ils améliorent l’accès aux ressources en orientant les citoyens et en libérant du temps pour les policiers. Il devient beaucoup plus facile pour eux de recueillir des informations auprès des personnes qui souhaitent bénéficier d’une aide policière. Ces données aident les organismes à mieux comprendre les personnes qui font appel au service de police.

Un chatbot policier pour les besoins des administrés

Parmi les départements aux Etats-Unis qui ont adopté un chatbot au sein de leur commissariat, celui de Los Angeles a été l’un des pionniers. L’officier CHIP, est une variante d’un chatbot que l’Agence des technologies de l’information de la mairie a adopté en 2017. Ce dernier était chargé de simplifier l’accès des résidents aux informations, et de réduire les tâches des professionnels de ressources humaines au sein de la mairie. 

Actuellement, l’officier CHIP aide la police à améliorer ses programmes, ses outils d’embauche et de recrutement. Il répond aux questions de base et récurrentes, laissant les humains s’occuper des questions les plus difficiles. Cela permet de réduire le volume d’appels et d’e-mails du service tout en accélérant le processus de candidature.

Selon la déclaration de la directrice de l’innovation de la Mairie de Los Angeles, « l’objectif global est de permettre aux recrues de la police de remplir le formulaire basique tout en effectuant les évaluations rapidement ». L’officier CHIP était programmé avec une série de 500 questions/réponses destinées au recrutement de nouveaux policiers. Sa capacité a évolué grâce aux dernières mises à jour de l’intelligence artificielle. C’est cette flexibilité offerte par les chatbots qui aide les agences à travailler plus efficacement et avec un plus grand impact.

Vous savez maintenant que les chatbots peuvent être utilisés dans plusieurs secteurs et leur rôle ne se limite pas à l’accueil clientèle. Il suffit d’une meilleure programmation en fonction des besoins de votre activité pour pouvoir en tirer de réels avantages. Si vous souhaitez en connaître davantage, n’hésitez pas à consulter l’avis d’un expert.