Le CRM Onboarding – qu’est ce que c’est et comment ça marche ?


Les entreprises accordent une grande importance aux données clients pour prendre la meilleure décision. Le CRM Onboarding entre dans le cadre du parcours ROPO (Research Online Purchase Offline ou Research Offline Purchase Online). En principe, le CRM centralise les données sur les clients pour mieux les manager alors que la DMP assure le suivi des visiteurs dans les sites internet. Pour unifier les informations obtenues à partir de ces deux approches, les marketeurs recourent au CRM Onboarding.

Comment fonctionne le CRM ?

Le CRM ou Customer Relationship Management est un terme anglo-saxon qui signifie littéralement « gestion des relations clients ». C’est un outil qui va permettre à une entreprise de se rapprocher de ses clients. Le CRM est en effet essentiel pour stocker les données offlines et les mails afin d’améliorer les campagnes marketing. Les données collectées à partir de cette approche ne permettent pas toutefois de prendre une décision efficace puisqu’elles ne considèrent pas les activités des consommateurs en ligne. Ce manque est compensé par la DMP.

Comment fonctionne la DMP ?

La DMP ou Digital Management Platform est un entrepôt de données qui cumule en ligne les interactions entre la marque et les consommateurs. Des cookies sont à cet effet utilisés pour faciliter le stockage des informations de navigation de chaque client. Si le consommateur effectue toujours ses achats en magasin, il est impossible de connaître avec une simple DMP son parcours sur le site internet.

Cette plateforme de gestion de données permet de connaître les comportements des profils visiteurs afin de cibler les clients potentiels. De cette manière, la marque arrive à envoyer le bon message à la bonne personne via le bon canal et surtout à optimiser la communication avec les clients qui apportent des valeurs ajoutées à l’entreprise sur le long terme.

CRM Onboarding : fonctionnement

CRM Onboarding est une nouvelle solution pour suivre le parcours des clients depuis son magasin (offline) aux différentes pages de son site internet (online). Elle consiste tout simplement à associer des cookies – qui mémorisent les comportements des visiteurs en ligne – à une adresse électronique, un numéro de téléphone ou une adresse postale. Cette stratégie est facile à réaliser en utilisant une base de données abondante d’emails et de cookies proposée généralement par des prestataires de service. Facebook et Google représentent également une option intéressante pour collecter des mails.