« Convaincre » semble sonner mieux que « Contraindre » ! Bien que la seconde action s’annonce plus efficace dans l’immédiat, la première est une méthode pragmatique, non anxiogène et dont l’effet escompté sera durable. L’éco-responsabilité est l’affaire de tous, que ce soit à la maison, dans les lieux publics ou en entreprises. Pour le dirigeant que vous êtes, voici comment vous allez convaincre vos collaborateurs à devenir éco-responsable.

Sensibilisez correctement et efficacement

La sensibilisation commence par l’information. Expliquez avant tout le terme et ses enjeux, ce qu’il implique pour votre entreprise, pour votre entourage et bien évidemment pour l’environnement. Faites savoir à vos collaborateurs ce que l’éco-responsabilité pourra apporter pour l’image même de votre entreprise. Appuyez le concept par des arguments concrets, par des données ou des chiffres s’il le faut.

Évidemment, cette étape ne se fera pas par une simple discussion autour d’une table, ni par un point à aborder dans l’ordre du jour d’une seule réunion. Pour que la sensibilisation soit efficace, il faut privilégier les moyens de communication interactifs et ludiques. Les jeux pédagogiques, les débats, les formations permettent de captiver l’attention des employés et d’éveiller leur curiosité.

Éco-responsable : Agissez ensemble

Chercher ensemble des solutions pour instaurer l’éco-responsabilité au sein de l’entreprise peut aussi être plus valorisant pour eux que de suivre ce que vous avez entrepris seul. Pour ce faire, sollicitez leur aide à travers des questionnaires, des sondages ou encore à travers des travaux de groupe. Les questionnaires servent par exemple à tester s’ils ont bien compris le sujet. Étudiez ensemble les solutions envisageables et qui peuvent s’adapter à tous.

Convenues à l’unanime, les solutions, c’est-à-dire les comportements éco-responsables, pourront se convertir en règles internes à diffuser régulièrement ou quotidiennement pour éviter qu’elles tombent dans l’oubli.

Valorisez et récompensez les efforts

Informés et impliqués, les collaborateurs auront davantage l’envie de poursuivre leurs efforts en les récompensant. En effet, remédier aux problèmes de l’environnement est un challenge pour l’entreprise. Et qui dit challenge dit donc récompense. Vous êtes libre de choisir le genre de prix à décerner aux meilleures initiatives. Il peut s’agir d’une prime, d’un prix immatériel ou d’une récompense numérique, c’est-à-dire que c’est l’employé lui-même qui choisit la contrepartie de son effort.