Il existe mille et une façons de préserver l’environnement. Parmi celles-ci, on retrouve la culture écologique. Ce nouveau concept réinvente notamment la manière de planter des végétaux : plus bio et plus naturel. Si l’idée de cultiver de manière écologique vous séduit, voici quelques astuces utiles.

Désinsectisez avec du naturel

Habituellement, on utilise des traitements chimiques pour débarrasser les plantations des insectes nuisibles. Or, ces produits ont généralement un effet néfaste sur la croissance des plantes. Si l’on souhaite cultiver de manière écolo, on troquera ces alternatives contre des traitements naturels et adaptés (purins et infusions de plantes, insectes utiles comme les coccinelles, bacille de Thuringe, etc.).

Entretenez la terre

Un sol écologique apporte la meilleure source de nutriments pour les plantes. Pour cela, il importe de les nourrir et bien s’en occuper. La terre a besoin d’être suffisamment aérée et riche en humus. Pour ce faire, il convient d’utiliser pour votre sol la bonne dose d’engrais nécessaire au développement de vos plantes. Cette pratique est utile pour bien minéraliser la terre. Parmi les engrais naturels disponibles, on retrouve le fumier de poulet, les algues liquides, etc. Vous pouvez coupler à cela du « compost » fait-maison. Autre option : la «  lasagne » pour enrichir la terre durant l’automne. Et pour maintenir la fertilité du sol, il est conseillé de faire une rotation de cultures tous les ans ou les deux ans.

Appliquez la méthode du paillage

Cette technique consiste à couvrir le sol de paillis organiques. Comme options, vous avez des feuilles mortes émiettées ou du bois raméal fragmenté (BRF). Ceux-ci gardent le sol frais durant l’été tout en le nourrissant. Ils servent aussi de couche végétale limitant les besoins d’arrosage.

Économisez l’eau

Certes, les plantes ont besoin d’eau pour grandir. Toutefois, il n’est pas nécessaire de les arroser systématiquement. Le mieux est de se limiter à une fréquence d’une fois par jour au maximum ou de pratiquer l’arrosage goutte à goutte. Aussi, vous pouvez utiliser de l’eau de pluie (à stocker dans des pots ou barils).

Mettez en place une biodiversité équilibrée

Cultiver écologique signifie aussi savoir enrichir la biodiversité de sa plantation avec une gamme de spécimens de plantes, indigènes ou non, convenables à votre jardin et au climat ambiant. Ici, on appliquera également une association de végétaux compatibles. Cela permettra de  limiter les maladies végétales, réguler la population faunique et des insectes ravageurs.