Comment choisir son community manager ?

Comment choisir son community manager ?
Avec le développement des réseaux sociaux et l’utilisation massive des internautes de ces sites de partage, les entreprises se doivent d’être au taquet et d’user positivement de leurs influences pour les tourner à leur avantage. Comme la tâche est assez complexe, le choix du Community Manager doit être stratégique.

Quelles qualités doit avoir un bon community manager ?

Le Community Manager doit avoir des qualités bien spécifiques, dont une bonne connaissance des réseaux sociaux, d’Internet, des pratiques web et des divers outils numériques. Il doit également avoir de bonnes qualités humaines, être réactif, avoir de l’empathie et les nerfs bien solides. Comme il aura à interagir au quotidien avec les internautes, le Community Manager doit aussi savoir s’adapter et rester positif en toute situation.

Le profil retenu aura pour rôle d’être le porte-parole de l’entreprise sur Internet, surtout sur les réseaux sociaux. Il devra ainsi rester poli et courtois dans ses réponses aux questions des internautes, et ce, même s’il doit essuyer des commentaires négatifs de la part de ces derniers. Pour ce qui est des compétences, le Community Manager doit arriver à attirer et à fidéliser les followers sur les pages qu’il gère. Il doit également veiller à la réputation en ligne de l’entreprise, améliorer le référencement du site et se tenir au courant des nouvelles tendances du marché et des nouveaux outils pour s’aligner efficacement à la concurrence.

Faut-il externaliser la fonction de Community Manager ?

Il convient de rappeler que l’on peut recruter un Community Manager en interne ou déléguer la tâche à des tiers, que ce soit une agence ou un indépendant. Pour faire des économies, on peut confier la tâche à un collaborateur et l’initier, mais pour gagner en productivité, rien ne vaut les compétences d’un professionnel dans le domaine. Dans tous les cas, le profil retenu devra être en mesure d’effectuer la mission qui lui sera confiée, avoir une bonne expérience dans le domaine et surtout, maitriser tous les outils qui aident à construire une stratégie sociale média efficace.