En entreprise, adopter la transition écologique va plus loin que la publication d’un communiqué stipulant ses nouveaux engagements. Il s’agit d’un changement de perspective qui se fait par étapes. Et qui dit étapes dit obstacles. Pour bien réussir une campagne de transition écologique en entreprise, quelques précautions sont à prendre en considération.

Le chemin vers le vert : écologie et énergie

Une campagne de transition écologique se veut de mettre l’importance environnementale au cœur de l’activité de l’entreprise. Cela se fait par étapes. Un des points majeurs à voir est la transition énergétique. L’électricité, l’eau, le gaz font partie intégrante de la vie courante : que ce soit en entreprise ou non. L’énergie permet de se chauffer, de se déplacer, de produire, de consommer et de s’alimenter. En maîtrisant ce volet, l’entreprise contribue au renversement des changements climatiques et à la préservation des écosystèmes. Elle réduit ainsi son empreinte carbone, sa consommation électrique et en gaz.

Une campagne visant les salariés

Pour mener à bien une campagne de transition écologique dans une entreprise, il faut sensibiliser les exécutifs et les premiers concernés : les salariés. Mobiliser ses employés permet de les induire aux gestes éco-responsables tournant autour de l’énergie, de l’eau, des déchets, de l’alimentation et des déplacements. S’il est réceptif, un éco-salarié prendra soin à :

  • éviter les fuites d’eau en les signalant aussitôt ;
  • éteindre les lumières en cas d’inutilisation ;
  • préférer un éclairage LED ou peu énergivore ;
  • bannir les veilles des appareils informatiques ;
  • recycler autant que possible, surtout le papier ;
  • oublier les couverts en plastique.

Une transition menée par les responsables

Il faut parfois prendre le taureau par ses cornes si l’on souhaite réussir. La mise en marche d’une transition écologique dans une entreprise peut alors exiger de prendre soi-même les devants. Pour les responsables, certaines obligations leur incombent :

  • éviter l’usage de doubles chasses d’eau ;
  • assurer le système d’isolation des bureaux ;
  • recourir au Big Data pour le stockage des données ;
  • réduire la facture énergie avec des équipements domotiques ;
  • opter pour des matériels éco-conçus ;
  • entrevoir des solutions de télétravail ;
  • instaurer une communication green avec des évènements extra-professionnels.

Le plus important quand on désire faire intégrer son entreprise dans la transition écologique : prendre des initiatives. Il faut savoir être leader et communiquer la notion d’éco-responsabilité à ses collègues. Cela passe aussi par le respect des normes imposées par le code des firmes « green ».