On reproche souvent aux entreprises numériques d’être de gourmands gaspilleurs. C’est à juste titre puisque leurs actions nuisent de près ou de loin à la planète. Elles mobilisent trop de ressources naturelles pour le procédé de fabrication de leurs produits. Et les déchets électroniques qu’elles génèrent constituent un problème environnemental de taille. Toutefois, ces sociétés ont la possibilité de redorer leur image en adoptant une vision plus écologique. Pour réussir cette reconversion, il leur faut un bon programme qui se traduit par :

  • La conception de produits à faible impact environnemental

La fabrication des produits doit être respectueuse de l’environnement. En outre, elle devra prioriser un procédé utilisant des matériaux 100 % recyclés, sans danger et durables. Elle privilégiera idéalement les équipements électroniques de consommation énergétique faible. Ainsi, elle permettra une réduction significative de l’empreinte carbone de l’entreprise.

  • Le bannissement de l’obsolescence programmée

Téléphones, ordinateurs, logiciels, systèmes d’exploitation, etc. l’obsolescence programmée est un crime passible de peine d’emprisonnement et d’amende. Pour éviter ce genre d’allégations, une entreprise devra développer un produit durable. Celui-ci devra bénéficier d’une structure solide et résistante ou bien de mises à jour.

  • Le recyclage des appareils

Pour suivre la tendance écologique, une entreprise numérique doit accepter le retour de leurs appareils inutilisés ou usés. Cela dans une visée d’échange contre des crédits d’achat pour les consommateurs, de réutilisation ou de recyclage des équipements repris.

  • Une fiche écologique par produit

Une firme numérique doit informer son consommateur des détails et des impacts écologiques de son produit. Il doit aussi entrevoir le retour des consignes d’usage prévu par les législations futures.

  • Le choix de l’énergie renouvelable

En tant qu’entreprise énergivore, ces sociétés doivent adopter une stratégie énergétique efficace et peu consommatrice. Le renouvelable en est une solution. Celle-ci permet notamment de réduire considérablement les émissions de GES (gaz à effets de serre).

  • Le développement de produits suivant les normes environnementales

Un produit « vert » répond aux standards en vigueur et est conforme aux labels écologiques existants et les références de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie).

  • L’instauration d’une chaîne de distribution durable

Il est préconisé de travailler avec des partenaires écologiques pour l’approvisionnement de son entreprise. Cela afin d’être en phase avec une éco-gestion de son activité.

  • Une communication et un engagement transparents

Une approche écologique se veut être vertueuse, mais aussi honnête. Une entreprise numérique responsable partage sa vision et ses actions avec le grand public. Elle utilise aussi des moyens de communication « green » pour montrer sa bonne foi et son implication.