Home Blog

Comment limiter les conséquences d’une cyberattaque ?

0
Comment limiter les conséquences d’une cyberattaque ?

Il est difficile d’anticiper les cyberattaques qui peuvent impacter négativement sur l’activité d’une entreprise donnée. Elles peuvent résulter de l’ouverture inopinée d’un seul mail anodin. Seulement, lorsque le mal est fait, il est de rigueur d’en limiter les conséquences négatives. Comment faire pour limiter les conséquences d’une cyberattaque ?

Conséquences d’une cyberattaque : Atténuer les impacts sur l’activité de l’entreprise

Il ne faut pas oublier que les hackers disposent de divers outils pour atteindre leurs buts. Ils veulent collecter des données confidentielles et les utiliser pour demander une rançon en contrepartie. Lorsque les négociations ne sont pas possibles, ils n’hésitent pas à détruire l’entreprise. Dans ce cas, ils vont jusqu’à infiltrer les systèmes informatiques afin d’endommager la structure. Ce qui a une conséquence néfaste sur le fonctionnement optimal de l’entreprise. Certes, cela réduit ou paralyse complètement le système informatique.

Un hacker peut divulguer les informations privées d’une entreprise s’il n’obtient pas ce qu’il veut en échange. En espérant que les responsables informatiques aient effectué des sauvegardes, le mieux est de payer la rançon demandée par l’individu malveillant. Bien que cela ne l’oblige pas à restituer les données, il pourrait tout au moins éviter de les divulguer. C’est pourquoi, les mises à jour doivent se faire périodiquement pour limiter le risque de cyberattaque.

Conséquences d’une cyberattaque : Quid des impacts financiers ?

Encore qu’une cyberattaque n’impacte pas uniquement sur le système informatique d’une structure. Effectivement, cela a aussi des répercussions sur les finances de la société. Ce sont là des impacts qui ne sont pas négligeables. En effet, étant donné les dégâts opérationnels et informatiques engendrés par une cyberattaque, les dépenses peuvent se chiffrer à plus de 95 000 euros. Pour les entreprises de petite taille, cela peut être fatale. Certes, ce problème peut conduire le dirigeant à mettre la clé sous la porte.

Au-delà des mesures préventives, la structure devra se faire accompagner d’un expert IT de suite. Ce dernier s’occupera d’identifier l’origine de l’attaque. Il trouvera les données touchées par le problème et se chargera de réparer la faille s’il y a lieu. Par ailleurs, il est également important de se faire assister par un conseiller en communication lors de la période de crise. Ce personnage hautement qualifié pour sa part contrôlera les répercussions de l’attaque sur la réputation de la société. Il pourra revêtir le rôle d’avocat afin de gérer les relations avec les tiers et les régulateurs.

Arrêter de suite la propagation

Lorsqu’une cyberattaque réussit, le temps joue contre l’entreprise et ses salariés. Ainsi, il convient de réagir le plus tôt possible pour éviter que les dégâts ne s’étendent. D’ores et déjà, il est nécessaire de déconnecter les dispositifs connectés du réseau. Il en est de même de tous les terminaux reliés et des disques durs. De ce fait, les pirates ne pourront pas sonder le réseau informatique en profondeur. Ainsi, ils ne pourront pas surveiller les salariés et ils n’auront pas l’opportunité d’apporter des modifications aux fichiers. Toutefois, il ne faut pas éteindre les terminaux. Indubitablement, cela pourrait détruire les éléments de preuve relatifs à l’attaque. Ce sont de précieux données à utiliser en cas de plainte.

Neutraliser l’attaque dans les plus brefs délais

Parfois, l’entreprise ne dispose pas d’experts qui soient capables de l’aider dans la gestion de la crise provoquée par la cyberattaque. Ainsi, dès que les dispositifs sont déconnectés, il convient de contacter de suite les prestataires externes afin qu’ils puissent neutraliser les attaques informatiques. Cela ne rejoint pas l’idée susmentionnée consistant à faire appel à un professionnel de l’informatique. En effet, l’entreprise peut avant tout contacter ses assureurs. Ces derniers pourront la mettre en relation avec un réseau d’entreprises se spécialisant dans la résolution de problèmes informatiques. Certains experts interviennent en moins de 24 heures.

Est-il possible de d’éviter une cyberattaque en entreprise ?

0
Est-il possible de d’éviter une cyberattaque en entreprise ?

Une bonne question se pose : est-il possible d’anticiper, voire d’éviter les cyberattaques en entreprise ? Dans cette optique, il n’y a pas de magie et il est nécessaire d’agir en amont afin d’éviter d’exposer sa société au hacking. Quelles sont alors les mesures à prendre ?

Ne pas croire en l’intimité des dispositifs

Certes, le mobile et l’ordinateur d’un salarié lui appartiennent. Ce sont là des objets personnels, mais qu’il convient quand même de surveiller. Indubitablement, ces dispositifs sont connectés à internet en permanence. De ce fait, ils sont exposés à des cyberattaques. Pourtant, de nombreuses personnes préfèrent ignorer ce type de problème. En fait, selon ces personnes, les objets connectés font partie intégrante de leur intimité. Elles ne peuvent alors s’en défaire. Dans cette optique, l’entreprise devra refuser l’accès au réseau professionnel à ces dispositifs. De même, ils ne pourront pas être connectés aux ports USB de la société.

Les hackers ne privilégient pas de victimes en particulier 

Certaines structures se croient à l’abri des cyberattaques étant donné leur taille. Cela concerne surtout les PME. Pourtant, personne ne peut se croire à l’abri. En effet, les pirates ne font pas de choix particuliers quand il s’agit des victimes. Ils peuvent attaquer toute sorte d’entreprise tant que cela leur permet de voler des informations. Dans ce cas, il convient de rester vigilant en toute circonstance. Le système informatique doit être hautement sécurisé. Une sauvegarde doit avoir lieu en dehors de la société pour garder les renseignements confidentiels en sécurité. Sinon, il convient de choisir des mots de passe assez complexes pour éviter que les pirates ne les devinent aisément.

Le danger ne vient pas uniquement de l’extérieur

Force est de constater que le niveau de vigilance a tendance à chuter quand le piratage est en interne. Parfois, il peut consister à manipuler l’exploitant pour ses faiblesses organisationnelles et psychologiques. Ainsi, lorsque les collaborateurs reçoivent des appels en interne, ils sont bien moins vigilants. Cependant, il ne faut pas oublier qu’un accident arrive vite. Les pirates peuvent user de toutes les portes d’entrée pour subtiliser les données. Dès lors, pour éviter les cyberattaques, il faut prendre garde sur tous les points.

La mise à jour des logiciels et des systèmes d’exploitation

Il faut prendre garde à la négligence, car elle constitue un danger. Aussi, il est de rigueur d’accorder une attention particulière aux sites web qui sont mal configurés par exemple. Les pirates peuvent se servir de ces failles pour mener de front leur cyberattaques. Ici encore, il est capital de faire des mises à jour pour permettre au site d’être encore plus sécurisé.

Se doter d’une police de sécurité

Toute entreprise digne de ce nom est tenue de s’équiper d’une politique de sécurité des systèmes d’information ou PSSI. C’est le principal outil que doit avoir une société et cela porte sur l’ensemble des collaborateurs. Cette politique permet de comprendre la valeur et la nature des actifs de l’entreprise qui sont en lien avec le système de sécurité. De ce fait, il convient d’impliquer la direction générale dès le départ. La PSSI instaure également les comportements que les collaborateurs doivent respecter.

La sensibilisation des collaborateurs

Pour éviter les cyberattaques, les dirigeants ont leur part de responsabilité, mais les salariés ne sont pas en reste non-plus. Effectivement, ces derniers doivent se former sur l’importance de la sécurité informatique. Ils doivent comprendre que la perte de données d’une entreprise peut signifier l’arrêt total des activités. C’est une porte qui mène droit vers le chômage. C’est pourquoi, il est primordial de rester sur ses gardes et de faire attention à chacun de ses gestes en matières de manipulation informatique.

Comment gérer une cyberattaque en entreprise

0
Comment gérer une cyberattaque en entreprise

Ces dernières années, le nombre de cyberattaques est en augmentation. Qui plus est, ces attaques sont de plus en plus sophistiquées. Ce phénomène n’est pas récent, car de nombreuses entreprises se plaignent d’avoir été victimes de cyberattaques depuis 2015 déjà. À ce jour, la menace est omniprésente et les structures doivent tout mettre en œuvre pour avoir un système qui soit mieux protégé. Les données des entreprises valent de l’or. Ainsi, elles doivent apprendre à gérer les crises de cyberattaque en entreprise.

Évaluation des risques et mise en place d’une veille

Avant d’entreprendre des actions de prévention, il est mieux de faire un inventaire des risques que la cyberattaque représente pour l’entreprise. Par ailleurs, il convient d’analyser le degré d’exposition de la structure et d’identifier les données sensibles en vue de les classer. Ces données sont les informations confidentielles et stratégiques.

En outre, il convient de faire une veille sur les cyberattaques. Il est de rigueur d’identifier les menaces auxquelles l’entreprise s’expose.

Les sauvegardes pour anticiper

Les sauvegardes qui sont faites de manière régulières sont la priorité de toutes les entreprises. C’est une solution qui permet une reprise d’activité instantanée si un incident survenait. Actuellement, il est envisageable de récupérer toutes les données suite à une attaque. Il est même possible de reconfigurer entièrement un système informatique ou une machine.

Penser de manière globale pour n’accorder aucun crédit au hasard

Toute entreprise digne de ce nom est tenue de sécuriser le réseau pour protéger les données sensibles. Ces dernières sont nécessaires pour une conduite optimale des activités. Afin d’assurer la sécurité, il est capital de penser de manière globale. Ainsi, il ne faut oublier aucune porte d’entrée. Cela porte sur les Smartphones, les PC ou encore les tablettes et autres systèmes informatiques.

C’est pourquoi, il est important de faire des mises à jour régulières du système d’exploitation, des frameworks et du patching. Il convient également d’installer un pare-feu, un antivirus et un anti-spam. Ce qui aura pour but de limiter les intrusions.

Il ne faut pas oublier qu’une attaque informatique ne part pas toujours de l’autre bout du monde. Force est de constater que le social engineering lui-même est à l’origine d’un certain nombre d’attaques. Le piratage ne requiert aucune compétence technique.

Un individu malveillant peut facilement accéder à la boîte à outil d’une entreprise. Cependant, personne n’est assez méfiant pour lui poser des questions dans le cadre de sa visite au sein de la société. Ainsi, il aura accès à toutes les données de l’entreprise. Dans ce cas, il convient de rester vigilant dès la porte d’entrée. Personne ne doit accéder au système d’information sans avoir reçu d’autorisation au préalable. Encore que toutes les interventions doivent se faire sous surveillance.

Repérer les failles pour agir au plus vite

Il faut comprendre qu’une attaque informatique est parfois dévastatrice et qu’elle peut empêcher la poursuite des activités de la structure. Il est alors capital de détecter rapidement les failles du système et les incidents pour se relever plus rapidement.

Au préalable, il faut se poser quelques questions cruciales. Déjà, le système informatique a-t-il été compromis ? Les données et services pourront-ils tous être rétablis ou quels seront les premiers à se remettre de la crise ? Il sera nécessaire de trouver une personne de confiance qui pourra restaurer les systèmes.

Si une attaque venait à se produire, il serait nécessaire d’avoir une équipe solide qui soit apte à gérer les questions techniques. Ces personnes compétentes doivent pouvoir régler l’incident en interne en compagnie des partenaires ou encore des clients…

Cyberattaque en entreprise : Sensibilisation et formation des collaborateurs

La sensibilisation et la formation des collègues sont deux piliers indispensables à la politique de sécurité d’une entreprise. Il est capital de former les équipes et de les sensibiliser sur les dangers relatifs aux cyberattaques. Ainsi, les entreprises ne doivent en aucun cas donner accès aux dispositifs connectés externes à l’entreprise. Aucun site web suspect ne doit être ouvert et le réseau internet est strictement réservé à un usage professionnel. Les collaborateurs doivent comprendre que la sécurité est avant tout une nécessité.

 

Les actions préventives contre une cyberattaque en entreprise

0
Les actions préventives contre une cyberattaque en entreprise

La cybercriminalité est ce fléau qui touche de plus en plus d’entreprises et qui se présente sous différentes formes. Il va du malware au ransomware en passant par le phishing et le cheval de Troie. Force est de constater que le bilan est lourd pour les structures qui se heurtent à ce type de problème. Les cyberattaques font partie du quotidien des utilisateurs d’internet. Certes, aucune société ne parvient à échapper à ce genre de menace. Encore heureux qu’il soit possible d’opter pour la mise en place d’actions préventives.

Action préventive contre une cyberattaque : Une mise à jour régulière des systèmes d’information

Voici une première mesure d’une importance capitale. Il est en effet nécessaire de mettre les systèmes d’information des entreprises à jour en usant de patch de sécurité bien plus puissants. En mettant à jour les pares feux et les réseaux, le niveau de sécurité sera nettement amélioré. Il en est de même des applications et des antivirus. Toute cette actualisation permet de renforcer la sécurité de l’entreprise face aux attaques malveillantes pouvant se produire à tout moment.

Une meilleure surveillance portant sur les systèmes d’information

Il est préconisé de passer à un véritable audit du système d’information. Dans cette optique, le but est de déterminer les points forts et les axes d’amélioration dudit système dans son ensemble. Cette action vise à identifier le niveau de vulnérabilité et à établir les actions à entreprendre en cas d’attaque. Parfois, il convient de tester les équipements nouvellement mis en place. Il est aussi nécessaire de procéder à la mise en place d’un plan en termes de mise en conformité.

Anticipation et établissement d’un plan anti-risque

Les usagers savent que les cyberattaques ne doivent en aucun cas être prises à la légère. C’est pourquoi, les dirigeants d’entreprise doivent cerner le degré de sécurité de leur structure. Pour ce faire, ils devront faire des audits en termes de configuration des systèmes informatiques. Ils sont aussi tenus d’auditer le code de programmation. Ce seront des expertises qui permettront d’adopter un bon plan d’action en adéquation avec les nécessités de la société.

L’importance de la politique de gestion des mots de passe 

La confidentialité est une des méthodes les plus sûres en termes de sécurité. Dès lors, il sera facile de protéger les accès informatiques des collaborateurs en posant des restrictions aux intrusions.

Contrôle du point d’accès des systèmes d’information

Actuellement, le nomadisme et le télétravail sont les nouvelles tendances concernant le travail. D’ailleurs, ces méthodes reviennent en force depuis l’arrivée de la pandémie du Covid-19. Les accès externes aux systèmes d’information se multiplient. Ainsi, il est recommandé de les éviter ou encore de faire un contrôle extrêmement rigoureux.

Action préventive contre une cyberattaque : Ne pas oublier les sauvegardes

Si le système d’information est défaillant, les sauvegardes préservent l’activité de l’entreprise. Ce qui permet de restaurer les données professionnelles. Par ailleurs, la protection est nettement plus efficace face aux logiciels malveillants à l’image des ransomware. De ce fait, l’entreprise pourra continuer son activité et stocker ces données qui sont régulièrement mises à jour. Toutefois, les sauvegardes doivent se faire à l’extérieur de l’entreprise pour ne pas faire l’objet de cryptage.

Décrypter une cyberattaque

Souvent, les cybercriminels usent de faux emails pour attirer l’attention de leurs victimes. Ils cachent leur identité et usent de noms d’organismes ou de banques. Ils demandent aux victimes en question de cliquer sur un lien envoyé. De ce fait, il convient de redoubler de vigilance en cas d’apparition de lien ou de mail suspect.

Action préventive contre une cyberattaque : L’importance de la prévention

Il est plus que nécessaire de sensibiliser les collaborateurs et de les aider à reconnaitre les cyberattaques. En cas de besoin, il faut former les collègues par rapport aux mesures à prendre face aux attaques des pirates.

 

Cybersécurité : à quoi les entreprises doivent s’attendre en 2021

0
Cybersécurité : à quoi les entreprises doivent s'attendre en 2021

En 2019, les 3/4 des entreprises françaises ont été victimes de piratage informatique. Cette année, les statistiques tendent encore vers un accroissement du nombre d’attaques. Si auparavant les hackers ciblaient de grands groupes, force est de constater que même les PME ne sont pas épargnés. Ainsi, au vu  du contexte actuel, la cybersécurité sera toujours au cœur des débats pour l’année 2021. L’expérience nous a également appris que même un site Web doté d’un système de protection ultra-performant peut toujours être vulnérable car les pirates usent toujours de méthodes de plus en plus subtiles pour parvenir à leur fin. Quels sont donc les principaux risques auxquels les entreprises s’exposent pour cette année 2021 et comment doivent-elles y faire face ?

La menace interne à ne pas négliger

La meilleure manière de lutter efficacement contre le piratage, c’est de former et de sensibiliser les membres du personnel contre les menaces informatiques. L’idéal c’est de faire appel à une boîte de cybersécurité pour assurer la protection des données de l’entreprise.

Toutefois, il faut dire que peu importe le niveau de sécurité de votre système informatique, on ne peut jamais éliminer totalement les risques d’une attaque.  Et quand la menace ne vient pas de l’extérieur, elle peut provenir de l’intérieur.  C’est ce à quoi les entreprises doivent principalement s’attendre en 2021 : les menaces internes. En effet, si on initie les employés à la cybersécurité, il y a des chances pour que ces derniers se retournent contre l’entreprise, soit par pure intention malveillante soit par négligence. On estime que pour l’année 2021, les cas de vols de données par des employés augmenteront de 13%.

Le piratage de données personnelles des clients

En 2021, les risques de vols massifs de données vont encore s’accroître. Cela est surtout dû à la vulgarisation de l’utilisation du cloud et du Big Data. D’une part, il faut savoir que la revente de données personnels des clients s’avère être un business très fructueux pour les pirates. D’autre part, certaines entreprises n’hésitent pas à accepter les offres de ces hackers pour mettre la main sur des informations confidentielles concernant des clients potentiels afin de mieux prospecter et de vendre à ces derniers toutes sortes de produits.

Pour cette année 2021, les pirates vont s’attaquer beaucoup plus aux sites spécialisés au commerce de détail.  Cela s’applique par la  prolifération du  modèle d’échange « Direct-to-customer », une tendance qui accroît les risques de cyberattaque. Ainsi, les entreprises qui veulent directement se mettre en relation directe avec leurs clients doivent développer au préalable un protocole d’urgence pour faire face à toute attaque informatique et développer un programme de sécurité informatique pour protéger les produits et les applications sur son  site.

Les attaques ciblées

Avant, les hackers ont opté pour un processus visant un maximum de cibles pour ainsi augmenter les chances de succès du piratage. En multipliant les attaques, les pirates visent plusieurs entreprises pour tester la vulnérabilité des systèmes de sécurité et choisissent donc leurs victimes au hasard.

Cependant,  en 2021, les hackers pourraient se tourner vers un mode opératoire qui est devenu plus tendance en matière de cyberattaque, à savoir l’APT ou Advanced Persistent Threat. Désormais les pirates ciblent une seule  victime potentielle en utilisant des techniques complexes et différentes stratégies d’attaque, mêlant à la fois phishing et social engineering.

Ce mode de piratage informatique, qui signifie littéralement menace persistante avancée est beaucoup plus furtif comparé aux attaques basiques. Elle est subtilement orchestrée par un groupe de hackers en infiltrant un code malveillant dans le système informatique d’une entreprise. En agissant patiemment, les hackers réussissent à opérer sans prendre le risque d’être détecté par les outils de sécurité informatique.

 

Les nouveaux enjeux de la cybersécurité en entreprise

0
Les nouveaux enjeux de la cybersécurité en entreprise

Le monde n’a jamais été aussi connecté qu’en cette troisième décennie du XXIᵉ siècle. Nous sommes de plus en plus dépendants des nouvelles technologies, non seulement dans notre vie quotidienne mais surtout dans le monde professionnel. Le numérique est désormais incontournable pour les entreprises qui veulent suivre le rythme effréné de la compétitivité. Avec l’annonce de l’avènement de la 5G, les barrières géographiques vont quasiment disparaitre pour mettre en place un nouveau mode d’échange et de consommation. Toutefois, une telle révolution fait réfléchir quant aux défis qui attendent les entreprises car on constate que chaque révolution technologique apporte toujours son lot de problèmes. Quels sont alors les nouveaux enjeux de la cybersécurité en entreprise pour 2021 ?

La gestion des menaces liées au Cloud

La transformation numérique de l’entreprise passe avant tout par l’utilisation du Big Data. Face aux nécessités de modernisation, le cloud se présente comme une alternative à la fois économique et pratique. Il offre un espace de stockage adéquat pour les PME et offre des centres de données de proximité. Mais la problématique reste toujours leur sécurisation. En effet, même si la sécurisation des données a été au départ le principal atout du Cloud, sa réputation a été vraiment mise à mal par les récentes attaques cybernétiques.

Certes, le Cloud est indéniablement un véritable tremplin pour les entreprises. Cependant, profiter des opportunités qu’il offre implique également qu’il faut savoir gérer les risques qu’il représente en matière de cybersécurité.

Faire face à un contexte mondial  à haut risque

La pandémie de Covid-19 a accéléré la réforme digitale, déjà initié depuis quelques années au sein des entreprises. Dans de nombreux pays d’Europe, des milliers d’employés ont dû s’adapter au télétravail. Il s’agit peut-être d’une alternative qui a permis de sauver des centaines d’entreprises et d’ouvrir des opportunités pour bon nombre de sites de vente en ligne, mais avec un peu de recul, on constate que ce bouleversement soudain a accru de manière considérable les risques de cyberattaque.

D’autre part, la distanciation sociale imposée par les autorités pour se protéger du virus a eu comme  conséquence l’augmentation exponentielle des objets connectés. Toujours dans cette logique de la prévention contre le Covid, on a de plus en plus recours aux modes de paiement dématérialisés. Pourtant, on sait très bien qu’un tel contexte expose encore plus les entreprises aux risques de cyberattaques.  Désormais, les pirates peuvent s’infiltrer dans le quotidien de nombreux acteurs économiques grâce à ces outils numériques.

La meilleure approche à adopter en matière de cybersécurité

Peu importe les moyens financiers, matériaux et humains qu’elle investira dans la cybersécurité, une entreprise n’est jamais définitivement à l’abri d’une cyberattaque. En effet, les hackers ont plus d’un tour dans leur sac pour parvenir à leurs fins. Les chiffres parlent d’elles-mêmes : ces dernières années, le nombre de cyberattaques est en constante augmentation. On estime qu’en 2019, les ¾ des entreprises françaises ont été victimes d’au moins une attaque de ce genre. Face à cette menace persistante, une expertise en matière de cybersécurité s’avère être vitale pour les entreprises.

Une stratégie efficace doit non seulement impliquer les dirigeants de l’entreprise mais également tous les salariés. Il ne faut pas oublier que le côté psychologique joue un très grand rôle en matière de cyberattaque. En effet, De nombreux pirates informatiques réussissent à infiltrer ou à escroquer des entreprises en profitant du manque de connaissance ou de la négligence du membre du personnel. Avec le contexte qui prévaut actuellement, la meilleure approche à adopter est le Zéro Trust. Ce principe implique qu’en matière de cybersécurité, il ne faut faire confiance à personne. Cette méfiance permanente poussera tout employé à vérifier à chaque fois l’authentification de chaque personne qui interagit avec l’entreprise, ce qui la préservera de tous les escrocs du web et des hackers.

Covid-19 : la cybersécurité devient une priorité en entreprise

0
Covid-19 : la cybersécurité devient une priorité en entreprise

La pandémie de Covid-19 a complètement chamboulé l’économie mondiale, menaçant réellement la vie des entreprises. Bon nombre d’entre eux ont dû recourir au télétravail pour pouvoir poursuivre leur activité.  Ce bouleversement soudain a offert une multitude de fenêtres d’opportunités pour les hackers car plus il y a d’appareils connectés et d’utilisateurs,  plus il sera facile de trouver des failles pour infiltrer les bases de données d’une entreprise. L’accélération  de la transformation numérique n’a fait qu’accroître les risques. À cela s’ajoute la révolution vers la 5G et la vulgarisation du Cloud. Tous ces facteurs offrent un contexte à haut risque en matière de cybersécurité.

Une augmentation exponentielle du nombre d’attaques

Il faut dire qu’avec la pandémie de  Covid-19, les entreprises ont dû revoir ses priorités. Outre la transition vers le télétravail, chaque entreprise est désormais obligée de mettre en place une politique axée sur la cybersécurité. Et pour cause, on a constaté une augmentation exponentielle du nombre d’attaques informatique depuis le début du confinement. Les pirates ne s’en prennent pas uniquement aux entreprises. Toutes les organisations en font leurs frais. Ainsi, on estime que 93% des organisations en France ont subi au moins une forme de cyberattaque, avec des conséquences plus ou moins graves.

Si certaines de ces attaques étaient de simples espionnages inoffensifs, d’autres étaient perpétrés par des hackers malintentionnés qui pouvaient sérieusement porter atteinte à la réputation et à la pérennité de l’entreprise. Dans la majorité des cas, l’objectif était de voler des données confidentielles (30% des attaques) ou de réaliser des transactions financières au profit des hackers (35%). Les méthodes les plus courantes utilisées par les pirates sont le phishing, l’usurpation d’identité et la rançon logicielle.

Les risques liés au télétravail

L’augmentation significative du nombre de télétravailleurs est une réelle menace pour l’entreprise. Avec peu de connaissance en matière de cybersécurité, les employés restent le maillon faible de la chaîne de l’entreprise. En pratique, les hackers profitent des failles de sécurité des ordinateurs personnels des employés pour s’infiltrer dans le réseau de l’entreprise. En effet, la plupart de ces machines ne disposent pas d’outils de sécurité performants pouvant détecter les logiciels malveillants utilisés par les hackers.

Étant donné que les impacts de cette pandémie se feront encore sentir en 2021, il est donc crucial que chaque entreprise adopte un protocole d’urgence pour gérer les attaques cybernétiques. Même si la plupart des PME sont encore très vulnérables face aux hackers, la prévention reste toujours d’actualité.  Chaque entreprise doit donc se focaliser sur l’amélioration de la gestion de données,  la dotation d’outils de protection contre les logiciels malveillants et l’optimisation du système de surveillance des accès et de contrôle des identités.

Covid-19 : La nécessité de la mise en place d’une stratégie efficace

Déjà mis à mal par la crise sanitaire, les entreprises pourrait ne plus se relever s’ils sont victimes d’une attaque cybernétique. C’est pourquoi la mise en place d’une stratégie pérenne en matière de cybersécurité doit être la priorité des entreprises pour cette année 2021. Il s’agit tout d’abord de mettre en place un système de défense solide pour parer à toute intrusion.

Le véritable problème réside surtout dans la pénurie de personnel qualifié en matière de cybersécurité. Étant donné que les hackers profitent de la moindre négligence des employés pour s’infiltrer dans la base de données de l’entreprise, une séance de sensibilisation ou de formation sur la cybersécurité s’avère nécessaire afin que chaque membre du personnel dispose des compétences requises en matière de cybersécurité afin qu’ils puissent intervenir à la base pour parer toute attaque.

Protection des mails personnels de l’entreprise contre les cyberattaques

0
Protection des mails personnels de l'entreprise contre les cyberattaques

Pour des nécessités de compétitivité économique, la plupart des entreprises ont été obligés de se tourner vers le numérique. Toutefois, cette transition digitale amorcée depuis quelques années déjà a mis en avant les enjeux de la cybersécurité. En effet, l’hyper connectivité, le cloud et la dépendance envers l’intelligence artificielle nous expose de plus en plus aux cyberattaques.

Pour s’infiltrer dans le réseau des entreprises et leur extorquer de l’argent, les hackers peuvent utiliser plusieurs techniques, à savoir le pishing, le spoofing, les malwares sur mobile, et les ransomwares. Étant donné que dans la plupart des cas, le meilleur moyen de pirater une entreprise est d’infiltrer la boîte mail d’un dirigeant, d’un collaborateur ou même d’un simple employé, dans cet article on va surtout parler des attaques réalisées à partir de courriels électroniques et les moyens à notre disposition pour se protéger.

Les cyberattaques les plus courantes qui visent la boîte mail

Il faut tout d’abord savoir que dans près de 90% des cas de cyberattaques, la boîte mail est le moyen le plus utilisé par les hackers pour exploiter les failles du système de sécurité de l’entreprise. Parmi tant d’autres, le phishing et le spear-phishing figurent en tête de liste des attaques les plus courantes qui visent la boîte mail de l’entreprise. Pour ceux qui ne sont pas encore familiers à ce dernier type d’attaque, le spear-phishing conjugue en fait l’hameçonage classique à des techniques d’ingénierie sociale. Contrairement au phishing qui cible un grand nombre de victimes potentielles au hasard, le spear-phishing se concentre sur une unique cible.

L’attaque de type BEC ou Business Email  Compromise se base également sur la fraude de la messagerie électronique. Connue également dans le jargon informatique sous le terme « arnaque au président », les attaques BEC visent à obtenir une transaction financière illégitime en usurpant l’identité du PDG d’entreprise ou du Directeur financier.

Comment se présente ces attaques

Dans la plupart des cas, les hackers envoient à un collaborateur de l’entreprise des mails frauduleux qui usurpent l’identité d’un interlocuteur connu. Au départ, ils entament une conversation banale pour éviter d’être suspecté. En général, les pirates ciblent les opérateurs financiers comme les comptables. Ces derniers se doutent rarement de la cyberattaque car en pratique c’est comme s’ils conversent avec un collègue. Les pirates demandent après au collaborateur de lui envoyer un fichier spécifique sous prétexte qu’ils n’arrivent pas à accéder au réseau de l’entreprise et c’est à partir de cette fenêtre qu’ils infiltrent le système.

Dans un contexte de pandémie de Covid-19 où le confinement a obligé les entreprises à passer en masse au télétravail, les fraudes de ce genre sont devenues monnaie courante. Parfois, les hackers piratent des vrais comptes appartenant au dirigeant d’entreprise ou usurpe son identité par une adresse qui ressemble presque à l’authentique mais qui renvoie en fait à celle du hacker.

Comment se protéger contre le piratage de la boîte mail

Pour protéger efficacement les mails de l’entreprise contre les escroqueries et le piratage, les outils informatiques comme les logiciels de protection antispam ne suffisent pas. Une bonne stratégie doit nécessairement impliquer à la fois les moyens technologiques et humains. En effet, en analysant les types d’attaques réalisés à partir de mails malveillants ou frauduleux, on constate que les hackers profitent de la négligence ou du manque de concentration du membre du personnel pour atteindre leurs objectifs. Les employés doivent donc être formés pour qu’ils soient capables d’identifier les tentatives de phishing ou d’escroquerie.

En disposant des outils technologiques requis pour se protéger contre ce type de cyberattaque, vous réduirez déjà les risques. L’entreprise doit en pratique adopter un protocole d’authentification des identités pour éviter le vol ou l’usurpation de comptes mails et disposer de mots de passe sécurisés.

Les avantages d’une cybersécurité efficace en entreprise

0
Comment gérer une cyberattaque en entreprise

La protection informatique précaire apporte des pires conséquences pour l’entreprise. Elle risque de perdre son image, ses atouts, son chiffre d’affaires et ses clients du jour au lendemain. C’est la raison pour laquelle il est important de mettre en place une technique de cybersécurité optimale. Utiliser cette stratégie de protection est bénéfique pour toutes les entreprises.

Cybersécurité : pour la meilleure protection de vos données

Devant l’augmentation rapide des menaces informatiques, les entreprises doivent prendre des décisions précises en mettant en place des systèmes de protection hautement qualifiés. C’est pour cette raison que la cybersécurité est nécessaire pour la sécurité des données sensibles numériques. Plusieurs solutions sont maintenant à votre disposition pour garantir la gestion des risques numériques. L’antivirus, c’est l’un des systèmes de sécurité qui vous permet de limiter le vol et la perte de vos systèmes informatiques. Il suffit d’installer le programme dans vos machines pour éviter les fuites des données. De plus, vous prenez des mesures déterminées pour contrer les menaces. Vous donnez des formations de haute qualité aux équipes afin de maîtriser parfaitement les dangers provoqués par les cyberattaques. Cela apportera un atout majeur pour votre entreprise parce que les employés deviennent capables de gérer la gestion informatique.

Une évolution technologique grâce à la cybersécurité

Les cyberattaques sont l’action des hackers qui disposent d’une grande connaissance pour détourner les systèmes et programmes informatiques de votre entreprise. Afin d’esquiver cette menace, il est indispensable que vous mettiez en place un dispositif hautement qualifié. Cela est nécessaire pour protéger vos systèmes numériques. Vous avez déjà en main les meilleures solutions de sécurité pour ne pas perdre vos données malgré l’attaque des hackers. De plus, vous pourrez vous préparer déjà au cas où les problèmes de cybercriminalité reviennent. Pour ce faire, vous devez choisir les pare-feux ou le contrôle de protection des réseaux au sein de votre société. Vous pourrez également utiliser un système de sécurité en ligne comme une vidéo de surveillance pour gérer la vie internet de votre société. Avec cet outil technologique, aucun employé ne pourra plus utiliser ses propres matériels informatiques pour transférer ses documents personnels vers l’ordinateur de l’entreprise. Le choix des dispositifs de dernier cri pour la raison de cybersécurité permet donc d’améliorer les activités de votre entreprise.

Détection et prévention : la cybersécurité est bénéfique pour l’entreprise

Face à l’accroissement des menaces informatiques, les chefs d’entreprises doivent prendre en compte le rythme des menaces à travers la cybersécurité. Cela dit, vous êtes capables de prendre des décisions dans les meilleures conditions pour régler immédiatement les risques informatiques. Vous obtenez une nouvelle mentalité pour ruiner complètement les attaques des cybercriminels. De même pour vos équipes, elles deviennent fortes face aux cyberattaques. Ainsi, votre entreprise n’a plus de souci sur la détection des tous les risques qui peuvent attaquer vos données informatiques. Le nombre des incidents résolus augmentera automatiquement grâce à la forte vitesse de vos équipes. En cas de retour des risques informatiques, votre société est déjà prête à éviter les fuites des données numériques grâce à la performance des employés.

 

Les solutions aux nouvelles menaces en matière de cybersécurité en entreprise

0
Les actions préventives contre une cyberattaque en entreprise

Avec la tournure qu’occasionne la nouvelle technologie, de nombreuses sociétés choisissent d’utiliser les stockages en ligne. Mais les attaques des hackers sont souvent les problèmes qui risquent de détruire la vie entière de l’entreprise. Lutter contre les arnaqueurs devient un enjeu majeur pour les entreprises lancées dans le monde de la numérisation. Pour cela, il est indispensable d’adopter des solutions percutantes afin de mettre en place la cybersécurité.

Opter pour une configuration consolée

Réaliser une configuration sécurisée vous permet de garantir le niveau de protection de vos systèmes informatiques. Cette stratégie est indispensable amènera votre entreprise à adopter une politique de détection rapide des délicatesses. Pour ce faire, utilisez des logiciels supportés sur vos machines électroniques dans le but de garantir la sécurité des données. Il est aussi important de mettre à jour et de corriger vos systèmes à travers la mise en œuvre des politiques de sécurité haut de gamme. Le personnel en informatique doit garantir l’analyse des vulnérabilités pour éviter les tentatives de cyberattaque. La mise en place d’une liste blanche des programmes autorisés permet aussi de désactiver les applications malveillantes. De plus, il est nécessaire d’établir une gestion de la configuration percutante dans le but de limiter les fonctionnalités accessibles par les administrateurs. Ce contrôle consiste également à gérer la modification de la configuration. Les utilisateurs ne doivent pas avoir accès à la manipulation de vos données sensibles.

Garantir le contrôle des incidents

Faire face aux menaces cyber-attaque devient facile si vous adoptez des solutions optimales en matière de cyber-sécurité. En fait, il est vital de bien gérer les incidents de sécurité numérique de votre entreprise. Pour élaborer cette politique de gestion, commencez par former votre équipe. Le personnel doit être capable de gérer tous les incidents pour prendre immédiatement des décisions précises et déterminées. De plus, élaborez une capacité de récupération des systèmes informatiques. En cas de perte, vous pourrez retrouver rapidement vos données. La mise en place de divers plans de contrôle des aventures, c’est également indispensable pour lutter contre la cyber-attaque. Ainsi, sachez bien définir les nécessités de votre entreprise sur les rapports internes et externes pour gérer les risques. Pour terminer, passez à la sensibilisation des utilisateurs pour qu’ils puissent comprendre l’importance de la protection des données informatiques.

Menaces de cybersécurité : Sécuriser le réseau

Les arnaqueurs peuvent également utiliser vos réseaux à internet pour ruiner les systèmes informatiques de votre société. Pour cela, prenez des mesures de sécurisation maximale des données à travers la gestion de périmètre de votre réseau. Gérez votre réseau à l’accès aux protocoles et aux applications. Optez pour des pare-feux et/ou des systèmes de vérification des logiciels agressifs dans le but de contrôler les connexions de réseau qui circulent à l’intérieur comme à l’extérieur de l’entreprise. Grâce à cette solution, il serait facile pour vous de détecter les hackers qui incitent à utiliser votre connexion internet. D’ailleurs, sécurisez vos accès WIFI pour maîtriser l’attaque en ligne des cybercriminels. Il faut mettre fin au routage direct entre les connexions internes et externes pour garantir la gestion de votre réseau internet. Ainsi donc, vous pouvez lutter contre les menaces de cyber-attaque en choisissant les meilleures solutions de cybersécurité.