5 principes fondamentaux d’optimisation de site

Les premiers réflexes des e-commerçants pour augmenter leur taux de conversion sont généralement de faire des audits, d’identifier des points faibles, de faire une refonte de l’interface ou de rajouter des fonctionnalités et d’autres outils de relation client. Cela représente une bonne adéquation entre la demande et l’offre certes mais il faut se poser les vraies questions dès lors qu’une activité ne décolle pas. Pour optimiser le site, il faut que l’offre soit pertinente sachant que personne ne va acheter des informations peu utiles si cette dernière peut les trouver gratuitement ou beaucoup moins cher ailleurs et ce, avec un peu d’effort même sur le site le mieux conçu au monde. En outre, chercher à obtenir le meilleur prix possible en faisant jouer la concurrence serait un atout pour optimiser un site. Hormis le secteur du luxe, aucun produit n’échappe à cette logique. Ensuite, il ne suffit pas d’avoir de bons produits à meilleur prix, il faut savoir les vendre. Aussi sont importants le contenu et l’argumentaire commercial notamment les photos de bonne qualité, l’information complète sur le produit ainsi que les jargons techniques compréhensibles. Bref, un visiteur ne devrait pas être livré à lui-même devant son écran, le site doit être en mesure de l’aider comme le ferait un vendeur physique.